Modes de garde collectifs

La crèche collective

Etablissement public, la crèche collective accueille, à la journée et de manière régulière, 15 à 30 enfants de 2 mois à 4 ans. Votre enfant est pris en charge par une équipe qualifiée (puéricultrices, éducatrices de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture) qui participe à son éveil et à sa sociabilisation, et l'aide progressivement à devenir autonome.

Découvrez toutes les structures de garde colletive sur la cartographie du département.

La crèche familiale

La crèche familiale est un réseau d'assistantes maternelles agréées, constitué à l'initiative d'une municipalité. Votre enfant est accueilli au domicile de l'une d'entre elles, à la journée et de manière régulière. L'assistante maternelle est employée par la municipalité.

L'encadrement des assistantes maternelles est assuré par une infirmière-puéricultrice, directrice de la crèche : elle organise le placement des enfants et demeure l'interlocutrice privilégiée des parents. La participation, calculée en fonction de votre quotient familial, est à verser directement à la mairie.

La halte-garderie

La halte-garderie est un mode de garde occasionnel et collectif pour les enfants de moins de 6 ans. L'encadrement est assuré par une équipe d'éducatrices et d'auxiliaires de puériculture, qui guident votre enfant dans son premier apprentissage de la vie en collectivité. Le montant de la garde dépend de votre quotient familial.

On parle maintenant de structures multiaccueil, qui offrent aux enfants un accueil spécifique en tenant compte des souhaits des parents, favorise la sociabilisation de leur enfant tout en adaptant l'accueil aux contraintes liées au travail des parents.

Les maisons d'assistants maternels

Les maisons d'assistants maternels constituent une réponse souple et à moindre coût pour les familles et la collectivités à la question de la garde des jeunes enfants. Les maisons d'assistants maternels sont constitués par un regroupement en un même lieu d'assistants maternels qui choisissent d'exercer leur activité en dehors de leur domicile familial. En dehors de ce lieu d'exercice, l'accueil s'organise de manière identitique à celles des autres assistants maternels, à travers un contrat signé entre les parents et l'assistant maternel.

Cette formule permet ainsi à des personnes dont le domicile ne répond pas aux conditions d'agrément d'exercer le métier d'assistant matenel. Elle permet également le partage d'expérience et le travail en équipe. Grâce à la possibilité de délégation d'accueil des enfants acceptée par les parents, le travail en commun permet d'élargir les horaires d'ouverture et de répondre à la demande des parents qui ont des horaires de travail atypiques.

Les lieux d'accueil parents-enfants

Lieux de loisirs et de rencontres informelles avec des professionnels, ils permettent aux membres du cercle familial de renouveler leurs liens, dans un cadre différents de ceux qu'ils fréquentent au quotidien (domicile, école). Les lieus d'accueil parents-enfants proposent :

  • des informations, des documents, des interventions de professionnels
  • des jeux, des activités inédites pour vos enfants
  • des échanges d'expérience avec d'autres parents
  • des moments de détente et de complicité, pour se rassurer, souffler un peu, trouver du bien-être.

Les dernières actualités

22/09/2017

« Vieillir, la belle affaire » pour les seniors et leur entourage

« Vieillir, la belle affaire » pour les seniors et leur entourage

Le Conseil départemental de l’Orne propose à nouveau lundi 2 octobre « Vieillir la belle affaire » un rendez-vous original pour les seniors. Ce spectacle-débat ouvrira ‘‘La semaine bleue’’ de la ville d’Argentan. L’objectif ? Dédramatiser le vieillissement et présenter aux familles et aux personnes âgées les services et possibilités qui existent dans le département lorsque l’on est confronté au vieillissement ou à la perte d’autonomie. Cette rencontre, ouverte à tous, se veut informative et conviviale sur un sujet qui concerne tout le monde : la perte d’autonomie et les difficultés rencontrées lors du vieillissement.

08/09/2017

Visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES Orne

Visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES

Depuis 2003, plus de 4 millions d’euros ont été investis par le Département aux formations de santé. Le Conseil départemental de l’Orne a consacré 2 250 000 €, pour la nouvelle école des masseurs-kinésithérapeutes installée sur le pôle universitaire d’Alençon.