LUNDI 19 FEVRIER 2018 toute la journée, exceptionnellement le service des transports ne pourra pas délivrer de titre de transport, y compris duplicata ainsi que des cartes d’abonnement. Il est inutile de vous déplacer au Conseil départemental. Merci de votre compréhension. Restez informé sur les transports : transports.orne.fr/webhoraires et l'état des routes : inforoutes.orne.frFermer

Modes de garde individuels

Agréée par le département, l'assistant maternel indépendant garde à son domicile les enfants mineurs. Entièrement libres de leur choix, les parents sont des employeurs à part entière : ils déclarent l'assistant maternel à l'Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d'Allocations Familiales (URSSAF) et, pour 8 heures de garde, lui versent un salaire minimum correspondant à 2h15 du Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) (auquel s'ajoutent les indemnités de repas, d'entretien et les congés payés).

Un contrat de travail obligatoire

Pour s'assurer des modalités financières et du déroulement de la journée de l'enfant, il est obligatoire d'établir un contrat de travail écrit, dès le début de l'embauche.

La garde à domicile est effectuée au domicile même des parents, par une personne de leur choix. Cette solution permet de respecter le rythme de l'enfant qui reste dans son environnement quotidien, mais l'employée n'a aucune obligation de formation : il est donc indispensable, abant embauche, de se renseigner auprès des précédents employeurs.

Les dernières actualités

24/01/2018

Le Conseil départemental et CetteFamille signent un protocole

Le Conseil départemental et CetteFamille signent un protocole

CetteFamille, entreprise sociale et solidaire (statut ESS) est née à Argentan en Normandie. Elle a pour vocation de promouvoir l’accueil familial des personnes âgées et/ou handicapées à travers différents outils et services.

16/10/2017

Inauguration du pôle de santé libéral ambulatoire d’Écouché-les-Vallées

Inauguration du pôle de santé libéral ambulatoire d’Écouché-les-Vallées

Ce projet de PSLA (pôle de santé libéral ambulatoire) a été initié par l’ex communauté de communes des Courbes de l’Orne (avant fusion du 1er janvier 2017). À l’origine, un cabinet médical regroupant 3 médecins généralistes existait déjà. Compte tenu de son emplacement idéal (entrée de commune, grand parking, possibilité d’extension), communautés de communes et praticiens ont souhaité mener l’étude d’implantation du pôle de santé satellite sur ce site. Fruit d’un travail collectif multi-partenarial entre collectivités et les acteurs de la santé du territoire, ce projet traduit la volonté des différents acteurs territoriaux et partenaires (Etat, Région Normandie, Conseil départemental de l’Orne, Argentan Intercom, Ecouché-les-Vallées, FEADER, FNADT, DETR, L’URML Normandie - Union régionale des médecins libéraux) de lutter contre la baisse de la démographie médicale dans l’Orne.