27 avril 2018

L’ancienne brigade de gendarmerie d’Ecouché vendue par le Conseil départemental à la commune

L’ancienne brigade de gendarmerie d’Ecouché vendue par le Conseil départemental

Après plusieurs mois de réflexion et de négociations, l’avenir du site de l’ancienne caserne de gendarmerie d’Ecouché-les-Vallées est scellé. La Commission permanente du Conseil Départemental, réunie ce vendredi 27 avril 2018 sous la présidence de Christophe de Balorre, a accepté de le vendre à la commune.

Soyez le 1er à réagir Thème :

A la suite de la fermeture de la brigade de gendarmerie d’Ecouché, fin juin 2016, le site de l’avenue Léon Labbé a été désaffecté. Sur un terrain de plus de 6 000 m2, se trouvent les ex-locaux des services administratifs (en simple rez-de-chaussée), le bâtiment sur sous-sol à usage de logement (six appartements sur trois niveaux) et des garages.

Projet communal de huit pavillons de centre-bourg

Propriétaire de cet ensemble immobilier, dont il n’a aucune utilité, c’est dans un souci de bonne gestion de son patrimoine – afin d’éviter notamment des frais d’entretien et de maintenance – que le Conseil départemental a décidé de le mettre en vente (comme à Courtomer, Pervenchères, Trun). La commune d’Ecouché-les-Vallées et les bailleurs sociaux ornais en ont été informés. Se sont succédé quelques contacts avec des particuliers et des sociétés privées, porteurs de projets immobiliers, qui n’ont finalement pas donné suite.

Seule la commune d’Ecouché-les-Vallées s’est dite intéressée par le site, mais uniquement par le terrain nu. D’où les négociations engagées avec le Département, en prenant en compte les coûts de démolition du bâti et de viabilisation de l’emprise foncière, en fonction d’un projet communal visant à construire sur le site huit pavillons de centre-bourg.

Lors de sa séance de ce vendredi 27 avril, la Commission permanente du Conseil départemental a accepté l’offre du Conseil municipal d’Ecouché-les-Vallées en date du 15 mars. Le Département a ainsi décidé de vendre le site de l’ancienne caserne de gendarmerie à la Commune pour 50 000 €.

Share Button