6 septembre 2018

Centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale : Hommages, concerts et spectacle historique pour le lancement des commémorations

Il y a presque cent ans, l’armistice mettait un terme aux combats de la Première Guerre mondiale. Au cours des prochaines semaines, des commémorations et événements s’intensifieront pour marquer la fin de la Grande Guerre. Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne, a souhaité proposer ce dimanche 16 septembre 2018 à Alençon, un temps fort en ouverture des nombreuses opérations programmées sur l’ensemble du département jusqu’à la fin de l’année. Ce temps fort, labellisé par la Mission du Centenaire à l’échelle nationale, sera ponctué d’hommages - plus de 350 porte-drapeaux attendus – de concerts et d’un spectacle de clôture sur fond d’images d’archives. Un temps de partage auquel la jeunesse est invitée à participer pour que l’on n’oublie pas que la paix, qui règne depuis 73 ans en Europe, est née après de nombreux conflits sanglants.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Il y a presque cent ans, l’armistice mettait un terme aux combats de la Première Guerre mondiale. Au cours des prochaines semaines, des commémorations et événements s’intensifieront pour marquer la fin de la Grande Guerre. Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne, a souhaité proposer ce dimanche 16 septembre 2018 à Alençon, un temps fort en ouverture des nombreuses opérations programmées sur l’ensemble du département jusqu’à la fin de l’année. Ce temps fort, labellisé par la Mission du Centenaire à l’échelle nationale, sera ponctué d’hommages - plus de 350 porte-drapeaux attendus – de concerts et d’un spectacle de clôture sur fond d’images d’archives. Un temps de partage auquel la jeunesse est invitée à participer pour que l’on n’oublie pas que la paix, qui règne depuis 73 ans en Europe, est née après de nombreux conflits sanglants.

Plus de 350 porte-drapeaux attendus 

Rassemblement inédit ce dimanche 16 septembre avec plus de 350 porte-drapeaux de l’Orne, accompagnant depuis plusieurs décennies les cérémonies patriotiques, qui seront mis à l’honneur dans la cour du quartier Lyautey à l’Hôtel du Département, 27 boulevard de Strasbourg à Alençon. Cette cérémonie officielle revêtira un caractère particulier puisque sera effectuée la remise à certains porte-drapeaux des insignes, labellisant le centenaire des commémorations de l’Armistice 1918. 

Le Conseil départemental a eu l’honneur de se voir attribuer par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale le label ‘‘Centenaire’’ pour la cérémonie marquant le lancement des commémorations de la fin de la guerre. Ce label a été attribué depuis 2014 à 54 projets ornais portant sur les conférences, rencontres, lectures, concerts et expositions.

Airs militaires, chansons populaires : deux concerts festifs 

Au cours de cet après-midi, deux Musiques des pompiers de l’Orne et des Yvelines ont été invitées pour interpréter des airs militaires et chansons populaires. 

L'Orchestre départemental des Sapeurs-Pompiers des Yvelines

L’Orchestre départemental des Sapeurs-Pompiers des Yvelines, l’ODSPY, fait partie intégrante du Service Dédartemental d'Incendie et de Secours des Yvelines. Il a pour mission de base d’accompagner les cérémonies officielles, commémoratives ou festives. 

Créé à l’initiative du Conseil général des Yvelines, batterie-fanfare en 1987, il s’est élargi en orchestre d'harmonie dès 1995. Dirigé par le capitaine Richard Regel et son adjoint le capitaine Jean-Louis Delage, il est composé de 55 musiciens, amateurs de haut niveau et jeunes professionnels, tous porteurs des hautes valeurs des sapeurs-pompiers. Mais il donne aussi des concerts dans les théâtres, salles des fêtes et églises, souvent bien au-delà des Yvelines et appartient ainsi désormais au patrimoine musical du département. 

Il joue régulièrement avec des solistes de renom et en partenariat avec d’autres orchestres prestigieux, civils ou militaires. Des sites célèbres, l’Arc de Triomphe, Bercy, le Parc du Château de Versailles, des cathédrales, accueillent l’ODSPY pour des manifestations et des congrès nationaux ou des concerts de premier plan, tandis que les medias l’invitent fréquemment sur leurs plateaux de radio et de télévision. Outre les airs militaires et patriotiques, L’Orchestre départemental des Sapeurs-Pompiers des Yvelines, interprètera plusieurs morceaux allant des musiques de films à la chanson française et internationale.

La Musique départementale des Sapeurs-pompiers de l’Orne

La Musique départementale des Sapeurs-pompiers de l’Orne a été créée en 1989 par un noyau de musiciens de la région de L’Aigle. L’effectif est composé d’une trentaine de musiciens, hommes et femmes, civils, pompiers actifs et pompiers retraités qui viennent de tout l’Orne ainsi que des départements limitrophes. La Musique départementale des sapeurs-pompiers de l’Orne propose un répertoire varié : musiques patriotiques, marches militaires, morceaux festifs. La Musique départementale des sapeurs-pompiers de l’Orne  est présente dans les Commémorations officielles (8 mai ; 11 novembre ; Sainte Barbe) ; Corso fleuris, Feux d’artifice et retraites aux flambeaux. Au cours de la cérémonie, la Musique départementale des Sapeurs-pompiers de l’Orne interprètera pendant le défilé des porte-drapeaux La luchonnaise, Marche de l'air (tambours), Marche du collège, Majorette parade (tambours), pour le concert Royan, L'écho de la Rochotte, Joyeux musiciens, Marche suisse (tambours), Sans peur, Le jour le plus long, De l'étoile à la concorde. 

 La Musique départementale des Sapeurs-pompiers de l’Orne et l’Orchestre départemental des Sapeurs-Pompiers des Yvelines interprèteront Quand Madelon et La Marseillaise.

Le Conseil départemental a eu l’honneur de se voir attribuer par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale le label ‘‘Centenaire’’ pour la cérémonie marquant le lancement des commémorations de la fin de la guerre. Ce label a été attribué depuis 2014 à 54 projets ornais portant sur les conférences, rencontres, lectures, concerts et expositions.

Le programme du 16 septembre 2018

14h30 : 

  • Accueil de tous les porte-drapeaux de l’Orne
  • Dépôt de gerbe au Monument du 14e Hussards

15h00 : 

  • Mot d‘accueil de Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne
  • Concert de la Musique départementale des sapeurs-pompiers de l’Orne 
  • Concert de l’Orchestre départemental des sapeurs-pompiers des Yvelines

17h00 : 

  • Remise des insignes aux porte-drapeaux 
  • Cérémonie de remise du ruban au drapeau du Centenaire

17h30 : 

  • Evocation historique sur fond d’images d’archives - l’histoire du lieu, son lien avec la Grande Guerre, par Christophe Bayard 

Une grande exposition à venir : L’Orne et les Ornais dans la Grande Guerre

Du 11 novembre 2018 au 31 mars 2019, une exposition « L’Orne et les Ornais dans la Grande Guerre » sera présentée aux Archives départementales de l’Orne. En partenariat avec le lycée Mezen, une version itinérante pourra parcourir les 21 cantons du Département mis à l’honneur dans l’exposition. « L’Orne et les Ornais dans la Grande Guerre » montre la vie des Ornais, ceux qui ont combattu comme le 104e RI d’Argentan dans la bataille d’Ethe ou encore les Poilus de Carrouges. Ce sont aussi des vies totalement bouleversées à l’arrière avec, par exemple, la mise en place d’hôpitaux dédiés aux blessés, le camp des « Indésirables »  à La Ferté-Macé, l’arrivée des bûcherons canadiens dans l’Orne, ou encore le nouveau rôle des femmes. Cette exposition a pour ambition de présenter une synthèse de l’histoire du département pendant la Première Guerre mondiale, tout en valorisant les travaux scientifiques menés depuis 5 ans. Tout comme l’exposition « Un village de l’arrière dans la Grande Guerre » et le recueil pédagogique sur « Les Ornais durant la Première Guerre mondiale », celle de « L’Orne et les Ornais dans la Grande Guerre » a été labellisée par le comité départemental de la Mission du Centenaire.

Deux conférences auront lieu les mercredi 7 novembre et jeudi 6 décembre 2018  à 20h à l’Hôtel du département à Alençon. Gérard Bourdin évoquera les Monuments aux morts ornais le 7 novembre. Clémentine Vidal-Naquet parlera de la correspondance conjugale durant la Grande Guerre le 6 décembre.

L’atelier d’initiation à la recherche « Comment retracer l’histoire d’un poilu » aura lieu le vendredi 16 novembre à 14 h aux Archives départementales (sur réservation au 02 33 81 23 00). 

Focus historique : Le 14e Hussards dans la bataille

Dans l’Orne, outre les hommes répondant à la mobilisation générale, le 14e régiment de Hussards, créé à Alençon en 1893, a été engagé dans la Grande Guerre. Le lieutenant-colonel de Hauteclocque, oncle du général Leclerc, a mené son régiment sur le front en août 1914. Il est mort au combat avec son fils aîné le 22 août en Belgique, où l'unité a laissé une grande partie de son effectif sur le champ de bataille. Outre le 14e régiment de Hussards, l’Hôtel du Département est également concerné par la Première Guerre mondiale avec l’un des commandants de la caserne : Le colonel Hubert Lyautey. De retour de mission dans les colonies,  il est rentré en France début 1902 pour prendre le commandement du 14e Hussards d’Alençon. Au cours du premier conflit mondial, Aristide Briand, alors président du Conseil, lui propose le poste de ministre de la Guerre. Un poste qu’il occupera du 12 décembre 1916 au 14 mars 1917.

Share Button