Actualités du président

27 août 2013

Collèges publics ornais : moderniser les établissements et expérimenter l’e-collège

Collèges publics ornais

Le Département poursuit et lance de nouveaux travaux dans les collèges afin de proposer aux jeunes Ornais et aux équipes qui les accompagnent un environnement moderne, accessible et fonctionnel. Un point a été fait sur ce plan de réhabilitation à l’occasion de la visite de pré-rentrée au collège du Mêle-sur-Sarthe.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Alors que la rentrée 2013 va être marquée par l’inauguration de deux nouveaux collèges rénovés, ceux de Putanges-Pont-Écrepin et de La Ferrière-aux-Étangs, le Département poursuit et lance de nouveaux travaux dans cinq autres établissements : Louis Grenier au Mêle-sur-Sarthe, René Cassin à Athis-de-l’Orne, Jean Monnet à Flers, Jean Moulin à Gacé et Yves Montand au Theil-sur-Huisne.

Proposer aux jeunes Ornais des collèges modernes, accessibles et fonctionnels tout en améliorant leur impact environnemental, tel est le plan de réhabilitation des collèges ornais lancé en 2010 par le Conseil général de l’Orne. Soixante millions d’euros y sont consacrés sur cinq ans (de 2010 à 2014).

Pour Alain Lambert, président du Conseil général : « Il est nécessaire d’adapter nos collèges aux exigences pédagogiques d’aujourd’hui pour que les jeunes Ornais suivent une scolarité avec les meilleures chances de réussite. Les enseignants et l’ensemble des personnels ont eux aussi besoin d’un outil de travail moderne, adapté à leurs fonctions ».

Cette visite fut également l’occasion pour le Président du Conseil général de faire le point sur les autres actions du Département en direction des collégiens : l’expérimentation des tablettes numériques dans trois colleges du département, le déploiement de l’espace numérique de travail académique à compter d’octobre 2013 (ENT), l’ouvrage scolaire “L’Orne, des territoires, une histoire” offert à tous les nouveaux collégiens, mais aussi les transports scolaires, la restauration et l’équipement mobilier et informatique dans les collèges, sans oublier tavidado.orne.fr, le blog des ados ornais.

Le Département poursuit et lance des travaux dans cinq collèges publics ornais

En 2010, le Conseil général lançait un vaste programme de rénovation des collèges publics ornais pour agrandir ou moderniser cinq collèges publics prioritaires : Sévigné à Flers, André Collet à Moulins-La-Marche, René Cassin à Athis-de-l’Orne, Gaston Lefavrais à Putanges-Pont-Écrepin et Paul Harel à Rémalard. Cet ambitieux programme (60 M€ en cinq ans, de 2010 à 2014) doit permettre de proposer des établissements modernes, conviviaux, accessibles aux personnes à mobilité réduite et respectueux de l’environnement.

Cet été, le Conseil général a profité des vacances scolaires pour poursuivre et lancer de nouveaux travaux dans les collèges suivants : Louis Grenier au Mêle-sur-Sarthe, Jean Monnet à Flers, Jean Moulin à Gacé et Yves Montand au Theil-sur-Huisne.

La période estivale est chaque année également l’occasion pour le Département de réaliser des travaux d’entretien dans les collèges publics ornais afin de permettre aux collégiens et au personnel enseignant une rentrée scolaire dans les meilleures conditions possibles.

Trois collèges à la pointe des TIC : expérimentation des tablettes numériques

Trois collèges ornais (Louis Grenier au Mêle-sur-Sarthe, Jean Rostand et François Truffaut à Argentan) expérimentent depuis octobre 2012 l’usage pédagogique de tablettes numériques. Cette expérimentation est encadrée par la direction académique des services de l’Education nationale, le Centre départemental de documentation pédagogique (CDDP) et le Département.

La visite de pré-rentrée realisée au collège du Mêle-sur-Sarthe a permis de dresser le bilan de cette première année numérique (où 3 collèges ont été équipés de 26 tablettes élèves et 12 tablettes professeurs financées par le Conseil general). Globalement la tablette numérique semble présenter plus de points positifs que négatifs et soulève l’enthousiasme des élèves comme des professeurs qui l’utilisent. Outil collaboratif très réactif, propice à la pédagogie différenciée, il correspond à un besoin d’animation des cours sans avoir à se déplacer en salle informatique. La mise en commun de documents avec le vidéoprojecteur ou le tableau interactif est aussi particulièrement apprécié.

L’usage de la tablette nécessite également une modification des pratiques pédagogiques. Les professeurs entrés dans l’expérimentation ont souhaité pour cette nouvelle année scolaire une formation plus disciplinaire (les premières formations ayant porté surtout sur les usages génériques).

L’espace numérique de travail (ENT) académique qui démarrera en octobre 2013 pourra être une solution au cartable numérique car les collectivités bas-normandes, le Rectorat et le Centre régional de documentation pédagogique (CRDP) travaillent à la mise à disposition de ressources pédagogiques gratuites, notamment dans l’Orne avec une coopération entre le service éducatif des Archives départementales de l’Orne et le Centre départemental de documentation pédagogique en vue de produire des ressources numériques.

L’expérimentation se poursuivra donc dans ces trois collèges en 2013/2014, avec une dotation de quelques tablettes supplémentaires pour les professeurs.

Unique en France : un livre scolaire 100 % ornais offert à chaque nouveau collégien de 6e

Pour la troisième année consécutive, le Conseil général offrira aux élèves de 6e le livre 100 % ornais L’Orne, des territoires, une histoire. Ce livre d’histoire et de géographie, édité par le Conseil général, est une déclinaison ornaise du programme scolaire national dispensé au collège. L’ouvrage de 144 pages permet aux collégiens de comprendre leur département à travers les grandes périodes de l’histoire.

Écrit par trois auteurs ornais, Gérard Bourdin, docteur en histoire, ancien professeur d’histoire géographie au collège et ancien professeur du service éducatif des Archives, Jean-Marie Foubert, journaliste féru d’histoire locale et Jean-Pascal Foucher, directeur des Archives et des biens culturels de l’Orne, ce livre est une initiative unique en France.

Lors du point presse, Alain Lambert a rappelé « son attachement profond à la transmission des savoirs et d’une histoire, d’une identité commune aux jeunes générations ».

Le Conseil général responsable des collèges : restauration, informatique, équipement, transport…

La restauration : un million de repas servis par an

Le Département assure la restauration dans les établissements dont il est responsable. Près de 10 000 repas sont servis chaque jour. Ceci représente près d’un million de repas par an.

Le Département expérimente les repas du terroir

Depuis 2010, le Département propose aux collégiens de tester ses repas du terroir. Composé exclusivement de produits ornais, ce repas symbolise la volonté du Département d’être plus en lien avec les agriculteurs ou producteurs locaux. Soucieux d’améliorer la qualité des repas servis, ces repas-test s’inscrivent également dans la démarche de développement durable du Conseil général de l’Orne et dans sa volonté de soutenir l’économie locale. Cette expérience est appelée à être reconduite dans d’autres établissements durant l’année scolaire 2013/2014.

L’informatique et le haut débit

La priorité du Conseil général est de promouvoir l’utilisation des nouvelles technologies, dans l’enceinte même des établissements.
Afin de donner des moyens modernes de formation aux jeunes, le Conseil général a engagé 1,5 M € sur trois ans (2012-2014) pour renouveler le parc informatique des collèges, équiper chaque salle de cours d’un vidéoprojecteur ou d’un tableau interactif avec l’objectif de parvenir à un taux d’équipement en tableaux blancs interactifs (TBI) de 1 TBI pour 100 élèves en 2014.
Chaque année, le Département, en coordination avec le Centre départemental de documentation pédagogique, teste en établissement scolaire de nouvelles technologies : ballado-diffusion pour l’apprentissage des langues dans les collèges Molière de L’Aigle et Paul Harel de Rémalard, tablettes numériques dans les collèges Jean Rostand et François Truffaut d’Argentan et Louis Grenier du Mêle-sur-Sarthe, boîtiers de vote.

Les transports scolaires

Chaque jour, le Conseil général assure le transport scolaire de 17 000 élèves dans tout le département. 280 autocars du réseau de transport Cap Orne sillonnent le département.
A compter de la rentrée 2013, la carte de transports scolaires coûte 90 € pour l’année pour les demi-pensionnaires (collégiens, lycéens et élèves de MFR) et 45 € pour les élèves de maternelle, du primaire ainsi que les internes (collégiens, lycéens et élèves de MFR). Les demandes de titre de transport sont possibles toute l’année scolaire. Modalités sur transports.orne.fr.

Repères

  • 17 000 élèves (du primaire au lycée) transportés chaque jour dans l’Orne
  • 2 500 arrêts de cars
  • 900 circuits proposés dans le département
  • 953 € = coût moyen par élève transporté sur un service spécialisé scolaire
  • 280 cars du réseau Cap Orne
  • Service des transports : 02 33 81 61 95.

Tavidado, le blog des ados ornais

Depuis 2007, le Conseil général propose aux adolescents ornais le blog tavidado.orne.fr. Son objectif est d’apporter aux jeunes Ornais une information de proximité qui les intéresse et de les sensibiliser à la vie de leur territoire. Bons plans de sorties dans l’Orne, actus dans les collèges, idées de métiers mais aussi des quiz et des places de concerts et de spectacles à gagner sont proposées en partenariat avec l’ODC, La Luciole, la Scène nationale 61 et le Quai des arts.

Chiffres clefs

  • 31 collèges publics : le Conseil général de l’Orne est propriétaire de 31 collèges publics. Il en assure la construction, l’entretien, la rénovation et les frais de fonctionnement et prend en charge l’équipement en mobilier et en matériel informatique.
  • 10 843 élèves ont fréquenté les collèges publics en 2012-2013 (3 079 collégiens dans les collèges privés).
  • Plus d’un million de repas servis dans les collèges publics en 2012.

Malgré un contexte budgétaire contraint, le Conseil général continue d’investir de façon importante en faveur de l’éducation :

  • 138 € (dont 53 € pour les travaux) = somme allouée par an et par habitant pour l’investissement, l’entretien et la gestion des collèges (l’Orne est classée à la 1e place des départements du Grand Ouest).
  • 60 M€ investis de 2010 à 2014 pour rénover les collèges publics.
  • 23 M€ affectés en 2013 aux collèges et à l’éducation (travaux de rénovation compris).
  • 528 000 € = somme allouée en 2013 pour équiper les collèges en mobilier et matériel.

Catégorie :

Share Button