29 mars 2019

Commission permanente du Conseil départemental : de nombreuses subventions accordées

Commission permanente du Conseil départemental : de nombreuses subventions accor

La Commission permanente du Département s’est réunie, ce vendredi 29 mars 2019, sous la conduite de Christophe de Balorre, Président du Conseil départemental. Les élus ont accepté la location des anciens locaux de la paierie départementale à la CCI des Portes de Normandie dont les services rejoindront le site de l’Hôtel du Département avant l’été. Le programme de la journée du samedi 22 juin « Orne été 44, sur les pas de la Liberté » a été officiellement présenté. Dans les domaines de l’économie, de l’environnement, de l’agriculture et du sport notamment, d’importantes subventions ont été votées.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Pôle social du quartier de Perseigne à Alençon : le Président fait le point

  • Le Président du Conseil départemental a fait le point sur la situation des personnels (70 agents) du Pôle social de Perseigne, à Alençon, face à l’insécurité dans le quartier.

Christophe de Balorre a donné lecture des courriers reçus des syndicats, qui demandent des mesures de protection ou la fermeture provisoire du site.

Le Président du Conseil départemental a rappelé qu’un audit est en cours et confirmé que les agents qui souhaitent quitter le quartier pourront exercer leurs missions sur un autre site.

 

La Chambre de commerce et d’industrie dans les locaux du Département

  • Le Conseil départemental a accepté de louer à la CCI Portes de Normandie les locaux du n°23 Boulevard de Strasbourg, dans l’enceinte de l’Hôtel du Département. Il s’agit des anciens bureaux de la Paierie départementale, vacants depuis quelques mois, l’État ayant souhaité rapatrier ces services du Trésor Public à la Cité administrative, Place Bonet. La CCI des Portes de Normandie compte une vingtaine d’agents ; leur emménagement dans les locaux du Conseil départemental est prévu avant l’été.

 

Samedi 22 juin 2019, le Conseil départemental lance la commémoration du 75e anniversaire de la Libération et de la fin de la Bataille de Normandie


  • Orne été 44, sur les pas de la Liberté

En marge de la commémoration officielle de Montormel, le samedi 24 août, le Conseil départemental célèbrera le 75eAnniversaire de la fin de la Bataille de Normandie dès le samedi 22 juin, à  Alençon. Un rassemblement festif grand public « Orne été 44, sur les pas de la Liberté » se tiendra dans l’enceinte de l’Hôtel du Département, au Quartier Lyautey. Au programme notamment : défilés en ville, parades et présentation de véhicules militaires d’époque, expositions, reconstitutions historiques, conférences, bal vintage avec animations musicales et feu d’artifice.

 

Economie : plus de 90 000 € de subventions

  • Le Conseil départemental soutient l’activité économique et les entreprises en développement.
    • 83 601 € à la SARL Atelier JP Baglin, de Trun, pour son transfert dans les anciens locaux de la MIC d’Argentan, où elle disposera d’une surface 1 000 m2 au lieu des 290 m2 actuels. L’entreprise, qui emploie sept salariés et envisage la création d’un poste, est spécialisée en soudure laser dans le domaine de la mécanique de précision pour la réparation d’outillage, la gravure sur métaux et l’assemblage.
    • 8 000 € en accompagnement des aides européennes du programme Leader à l’association Caf Risl’adventure, pour le développement et la modernisation de sa base de loisirs « nature » de St-Sulpice-sur-Risle.

 

Environnement : près de 50 000 € de subventions

  • Le Conseil départemental consacre d’importants moyens financiers à la mise en œuvre de ses différentes politiques « environnement ».
    • 39 400 € pour la restauration de la continuité écologique des cours d’eau : 15 336 € au Parc régional Normandie-Maine, pour des travaux d’entretien sur les bassins de la Vée et de la Gourbe ; 24 118 € auSyndicat de la Risle et Charentonne, pour l’entretien pluri-annuel de l’Aubette.
    • 8 000 € au titre de la lutte contre la précarité énergétique sous conditions de ressources, pour 10 dossiers(acquisition de poêles, inserts, chaudières à bois et granulés).
    • 714 € à la commune de St-Brice-sous-Rânes, pour la mise en œuvre de la charte d’entretien des espaces publics.
    • 1 766 € pour le soutien aux plans de gestion et plantations de haies.

 

Agriculture : plus de 250 000 € d’aides à l’investissement

  • Le Conseil départemental mène une politique d’aide à l’investissement à destination des agriculteurs pour les aider à parfaire l’équipement des exploitations.
    • 250 417 € de subventions accordés pour le co-financement de 61 projets : agriculture conventionnelle (39 dossiers), agriculture biologiques (6), CUMA (2), jeunes agriculteurs (13), entreprise de travaux agricole (1).
 

 

Lutte contre le frelon asiatique : subvention aux particuliers

  • Le Conseil départemental, dans le cadre du dispositif spécifique qu’il a mis en œuvre pour lutter contre le frelon asiatique, a décidé d’apporter une aide financière aux particuliers pour la destruction des nids.
    • L’aide du Conseil départemental s’adresse aux particuliers domiciliés dans le département de l’Orne. Son montant, qui peut atteindre 50 €, est fixé à un tiers (33%) du coût TTC de la prestation de destruction du nid, assurée par un prestataire agréédu 1er avril jusqu’au 30 novembre.
    • Afin de faciliter la démarche, tant pour effectuer la demande que pour le versement de l’aide accordée, le Conseil départemental a missionné le GDS (Groupement de défense sanitaire de l’Orne) auprès duquel il y a lieu de s’adresser directement, sur le site : www.frelonasiatique61.fr.

 

Sport : subvention pour la construction d’un city-stade

  • Le Conseil départemental accompagne les collectivités qui investissent pour encourager et développer la pratique du sport.
    • 17 800 € à la commune d’Écorcei, pour l’aménagement d’un plateau multisport de type city-stade.

 

Animation sport : 286 000 € de subventions

  • Le Conseil départemental a validé les orientations du Comité des sports et de la jeunesse au titre de l’animation sport.
    • 170 000 € pour les contrats d’objectif des comités départementaux ;
    • 22 500 € pour les manifestations sportives d’envergure ;
    • 8 950 € pour les manifestations sportives locales ;
    • 43 525 € pour les classes de sport des collèges publics ;
    • 5 200 € pour les classes de sport des collèges privés ;
    • 26 300 € pour les sportifs en partenariat ;
    • 7 800 € pour les sportifs ornais figurant sur la liste ministérielle ;
    • 2 500 € pour une équipe ornaise évoluant en division nationale.

 

Tourisme : plus de 33 000 € d’aides à l’hébergement

  • Le Conseil départemental mène une politique d’aide à l’hébergement touristique.
    • 18 593 € pour la création de gîtes ruraux par des particuliers à Cuissai et Neuvy-au-Houlme ;
    • 15 000 € à la commune du Mêle-sur-Sarthe, pour la restructuration du gîte communal.

 

Patrimoine : 72 000 € pour des travaux de restauration

  • Le Conseil départemental porte une politique volontariste d’aide à la restauration du patrimoine architectural et mobilier public et privé.
    • 3 969 € à la commune de Mauves-sur-Huisne pour la restauration des vitraux de l’église St-Pierre) ;
    • 6 096 € à deux particuliers de Longny-les-Villages (menuiseries maison petite cité de caractère) et Mahéru(pignon du château) ;
    • 12 199 € pour la restauration des fours de calcination de la Butte rouge à Dompierre ;
    • 6 868 € à la ville de L’Aigle, pour la restauration du retable central de l’église Saint-Jean ;
    • 776 € à la commune de Gouffern-en-Auge, pour la restauration du retable de l’église de Villebadin ;
    • 20 000 € à la commune d’Écouché-les-Vallées pour des travaux à l’église Saint-Brice de Loucé ;
    • 20 000 € à la commune de Longny-les-Villages, pour la réfection de la tour-clocher de Malétable ;
    • 4 000 € à la commune du Mêle-sur-Sarthe, pour la restauration de statues de l’église Notre-Dame.

 

Jeunesse : plus de 20 000 € d’aides

  • Le Conseil départemental octroie des aides au titre de sa politique jeunesse.
    • 3 500 € de bourses jeunesse pour des formations et qualifications au BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions  d’animateurs et de directeur d’accueils collectifs de mineurs) pour 35 dossiers ;
    • 3 400 € d’aides aux associations jeunesse : 1 900 € à l’association D’Écouves verte (L’Orée d’Écouves), 1 500 € au Mouvement rural de jeunesse chrétienne (La Ferté-Macé) ;
    • 7 700 € au titre des contrats de ville : 3 000 € à l’association Oxy-Jeunes (Flers) pour l’opération Jobs vacances, 2 500 € pour ses actions culturelles et 2 000 € pour son espace multimédia ;
    • 800 € au titre d’un projet jeunes, pour le festival La Revoyure (La Ferté-Macé) ;
    • 6 530 € au titre du transport collectif des jeunes, au Tennis-Club Aiglon (L’Aigle) pour l’acquisition d’unvéhicule de 9 places.
Share Button