27 avril 2018

Travaux au Haras national du Pin, partenariat pour Lik’Orne, covoiturage vers les gares du Mans et de Surdon

Travaux au Haras national du Pin, partenariat pour Lik’Orne, covoiturage vers le

Sous la conduite de Christophe de Balorre, Président du Conseil départemental, les membres de la Commission permanente du Département ont examiné de nombreux dossiers, ce vendredi 27 avril. Des subventions ont été attribuées dans les domaines de l’environnement, de l’agriculture, du tourisme, des enseignements artistiques.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Haras national du Pin : 661 000 € de travaux à la carrière de la Poste avant le lancement de la saison 2018 des « Jeudis du Pin »

Marqués par la présentation des chevaux en musique, des numéros d’artistes et le prestigieux défilé d’attelages dans la cour d'honneur du célèbre Haras national du Pin, les « Jeudis du Pin » se dérouleront du 7 juin au 13 septembre prochain. Le lancement de cette saison 2018 coïncidera avec la réouverture de la carrière de la Poste, pour laquelle le Conseil départemental aura consenti 661 000 € de travaux, montant total validé par les élus de la Commission permanente.
Cet investissement lourd comprend la réfection des sols équestres, avec l’apport d’un sable blanc spécifique – sur la carrière de présentation et la carrière de détente, la mise en place d’une lice en bois autour des deux sites, la création d’un réseau d’arrosage et l’aménagement d’un local technique. L’opération prévoit également la fourniture et l’installation de tribunes pour le public, d’une capacité de 1 100 places assises.

Festival Lik’Orne : partenariat élargi et programmation renforcée

Le samedi 26 mai, l’Hôtel du Département, à Alençon, accueillera la 3e édition du festival Lik’Orne dont le cru 2017 a connu une belle affluence, avec 4 250 visiteurs au cours de la journée ; l’objectif est désormais de franchir la barre des 5 000 participants !
Le festival 2018 bénéficiera d’une programmation renforcée, notamment grâce à l’évolution de la mutualisation des moyens mis en œuvre. Pour la première fois, l’organisation repose sur un partenariat élargi à la ville d’Alençon, avec laquelle le Conseil départemental et l’association Lik’Orne se sont engagés sur un travail collaboratif, avec pour objectif de conforter l’évènement en tant que « vitrine départementale des talents et des savoir-faire locaux ». Le thème retenu cette année : « Game of Orne ! » (jeux pour toute la famille).
La participation financière du Conseil départemental est de 23 050 €. L’ambition affichée par les partenaires est non seulement de contribuer à l’attractivité et au rayonnement de l’Orne, mais aussi de favoriser l’émergence d’une image moderne et conviviale du Département. L’accent est mis sur un travail collectif, auquel s’associent toutes celles et tous ceux qui aiment leur territoire et sont mobilisés pour l’animer avec fierté et conviction.

Covoiturage : création d’un service vers les gares du Mans et de Surdon

Depuis plusieurs années, le Conseil départemental conduit une politique volontariste et exemplaire en faveur du développement durable. L’initiative la plus récente, c’est l’auto partage, avec « Autofree 61 » qui constitue une première nationale à l’échelle d’un Département ; il s’agit de mettre à disposition du grand public les véhicules électriques de la collectivité.
Parallèlement, le Conseil départemental reste engagé pour accroître les économies d’énergie, avec l’isolation de ses bâtiments et le déploiement d’installations photovoltaïques, le tri des déchets, la préservation de la ressource en eau, avec la récupération de l’eau de pluie et la mise en place d’économiseurs sur les robinetteries, l’organisation des déplacements en véhicules propres et la promotion de l’éco-conduite.
Une nouvelle étape va être prochainement franchie. La Commission permanente du Conseil départemental a décidé de créer à titre expérimental un service de covoiturage depuis Alençon vers les gares SNCF du Mans et de Surdon. Il fonctionnera à partir d’un logiciel permettant d’effectuer les réservations depuis un ordinateur personnel ou un smartphone. Le tarif, par personne et par trajet, est attractif : 5 € pour Le Mans et de 3 € pour Surdon.

Sauvegarde de l’enfance : 172 300 de subventions

Le Conseil départemental accompagnera l’association Sauvegarde de l’enfance de l’Orne (ADSEAO) à hauteur de 172 300 € au titre de l’activité 2018.
107 775 € pour le service « espaces de rencontres », qui propose des lieux d’accueil parents/enfants sur Alençon et Argentan et dont l’activité s’est étendue à l’exercice des droits de visites des parents dont les enfants sont confiés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE). En 2017, 164 familles en ont bénéficié ;
64 525 € pour le service « médiation familiale », au bénéfice de personnes en situation de rupture (séparation, conflit, éloignement), par le biais d’une injonction à s’informer sur demande du juge, d’une médiation ordonnée par le juge ou une médiation spontanée à la demande des personnes elles-mêmes. En 2017, 14 dossiers ont été suivis, concernant 12 enfants.

Soutien à l’agriculture : 187 000 € pour l’équipement de 53 exploitations

Dans le cadre de sa nouvelle politique de soutien à l’agriculture, le Conseil départemental subventionne les petits investissements (d’un montant inférieur à 10 000 €) réalisés par les exploitants pour l’amélioration des conditions de travail et de l’environnement sanitaire, l’aménagement des systèmes herbagers, le développement des filières de proximité, la performance environnementale, l’agri-technologie (matériels innovants) :

  • 187 000 € pour 53 dossiers (agriculture conventionnelle, agriculture biologique, jeunes agriculteurs et CUMA).

Environnement : près de 50 000 € de subventions

Lutte contre la précarité énergétique : 13 500 € de subventions

Le Conseil départemental encourage financièrement les particuliers qui investissent dans des dispositifs de chauffage à énergies renouvelables (inserts et poêles à bois ou granulés). Pour 17 dossiers, 13 500 € d’aides ont été octroyées.

Plantation de haies bocagères : coups de pouce du Département

Dans le cadre de sa politique d’aide à la création de haies bocagères, le Conseil départemental a accordé 1 382 € de subventions pour trois opérations, à Ciral, Ste-Honorine-la-Chardonne et Le Pas-St-Lhomer.

Milieux aquatiques et zones humides : 33 500 € d’aides

Le Conseil départemental a accordé une subvention de 31 302 € (même montant qu’en 2017) à la Cellule d’appui technique pour l’eau et les rivières (CATER Normandie) qui engagée dans l’assistance à la restauration, la gestion et la valorisation des milieux aquatiques et dont les missions s’élargissent aux zones humides.
Adhérent de l’Entente de lutte interdépartementale contre les zoonoses (leptospirose, échinose alvéolaire,…), qui mène des actions de prophylaxie et de prévention, le Conseil départementale lui a octroyé une aide de 2 169 €.

Tourisme : 13 000 € pour renforcer l’offre d’hébergement

Dans le cadre de sa politique en faveur du tourisme, le Conseil départemental accompagne les porteurs de projets qui contribuent à renforcer l’offre d’hébergement. Deux subventions ont été accordées :

  • 2 130 € pour la création d’une chambre d’hôtes dans une maison particulière à Mahéru ;
  • 10 540 € pour l’aménagement d’un gite dans les dépendances d’une exploitation agricole à Coulimer.

Enseignements artistiques : près de 150 000 € de subventions

Dans le cadre de son schéma départemental des enseignements artistiques, le Conseil départemental accompagne les collectivités, établissements et associations.
Aides au fonctionnement. 96 000 € au Conservatoire à rayonnement départemental de la Communauté urbaine d’Alençon ; 6 607 € à l’Ecole de musique de L’Aigle ; 2 575 € au centre socio-culturel de La Ferté-Macé ; 16 060 € au Conservatoire de musique de Flers Agglo ; 4 790 € à l’école de musique de Sées ; 1 110 € à l’école de musique et de danse de Trun ; 1 360 € à l’école de musique du Pays de Briouze ; 5 364 € à la MJC de Flers ; 1 710 € à l’association Culture et loisirs de Juvigny-Val-d’Andaine ; 2 278 € à Musique et danse du Mêle-sur-Sarthe ; 4 872 € à l’école de musique de Mortagne-au-Perche ; 300 € à l’association de loisirs d’Athis-Val-de-Rouvre ; 781 € à l’association loisirs et culture de Messei et du Pays de la Varenne ; 279 € au centre Culture et loisirs de Valframbert.
Aides à l’acquisition d’instruments de musique. 810 € à l’école de musique de L’Aigle ; 664 € au Centre socio-culturel de La Ferté-Macé ; 464 € à l’école de musique de Sées ; 359 € à l’école de musique du Pays de Briouze ; 537 € à la MJC de Flers.

Share Button