30 mars 2018

Environnement, agriculture, tourisme, sport, formation, patrimoine, attractivité du territoire : de très nombreuses aides du Département

commission permanente 2018 mars orne département

Sous la conduite de Christophe de Balorre, Président du Conseil départemental, les membres de la Commission permanente du Département de l’Orne ont examiné de nombreux dossiers, ce vendredi 30 mars. Des subventions ont été attribuées dans les domaines de l’environnement, de l’agriculture, du tourisme, du sport, du patrimoine.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Pôle universitaire d’Alençon-campus de Damigny : 736 000 € de travaux avant l’ouverture de la nouvelle école de masseurs-kinésithérapeutes

Le Pôle universitaire d’Alençon - campus de Damigny se trouvera prochainement renforcé, avec la création d’une toute nouvelle école de masseurs-kinésithérapeutes, par l’Institut de formation régionale en santé (IFRES), au sein d’un pôle de formations en santé performant et connecté, et en plein développement. 

Alors que se poursuit, pour une ouverture à la prochaine rentrée, la construction des bâtiments – avec 4 amphis modulables d’une capacité d’accueil totale de 480 étudiants – le Conseil départemental engage une nouvelle tranche d’aménagement sur le site. Cette opération d’envergure, d’un coût de 736 000 €, concerne la création et la modernisation de voiries, l’extension de parcs de stationnement et l’aménagement d’espaces verts avec plantations.

Les travaux de voirie et réseaux sont confiés à l’entreprise Colas Centre-Ouest, pour 705 940 € et les espaces verts-plantations à la SAS Paysages Julien et Legault, pour 29 840 €.

Haras national du Pin : le Département finance une nouvelle tranche de travaux de 500 000 €

Après d’importants travaux au manège d’Aure et à la carrière de la poste, un nouveau chantier d’envergure va être lancé au Haras national du Pin. Il s’agit de la réhabilitation complète des bâtiments du parc aux daims et de la serre : travaux de gros œuvre, aménagements intérieurs, aménagement et paysagement des abords du bâtiment, isolation et chauffage, création de réseaux informatiques, réfection de l’ossature et des vitrages de la serre. Le Conseil départemental conduira cette opération et en assurera le financement, soit 500 000 €. 

463 000 € pour l’extension et la rénovation du stade de football en gazon synthétique du collège Jean-Moulin de Gacé

Le Conseil départemental va rénover le terrain de football du collège public Jean-Moulin de Gacé, établissement dont la section sportive départementale « football » (avec internat), créée en 1979, voit sa renommée dépasser très largement les frontières de la Normandie. 

L’aire de jeu sera agrandie et le site doté d’un parcours de tonicité. La pelouse sera entièrement refaite à neuf, en gazon synthétique de « 3e génération » posé sur une couche souple quartzée devant être coulée sur place. La pose d’une clôture pare-ballons, d’un portail et d’un portillon sont également prévus, ainsi que deux abris d’angle.

C’est le groupement Pigeon-Polytran qui réalisera l’opération, pour 463 068 € TTC.

Sport : plus de 260 000 € d’aides du Département

Le Conseil départemental, sur proposition du Comité des sports, a voté d’importantes subventions :

  • 183 000 € pour les Comités départementaux au titre des contrats annuels d’objectif ; 
  • 6 700 € pour des manifestations sportives ;
  • 1 000 € pour une équipe en division nationale ;
  • 42 775 € pour les classes de sport des collèges publics ;
  • 4 270 € pour les classes de sport des collèges privés ;
  • 13 200 € pour des sportifs en partenariat ;
  • 11 000 € pour les sportifs ornais de haut niveau figurant sur la liste ministérielle.

Equipements sportifs : près de 10 000 € d’aides

Le Conseil départemental accompagne les collectivités qui investissent pour la création d’équipements sportifs. Une subvention de 9 713 € est accordée à la Communauté de communes de la Vallée de la Haute-Sarthe, pour la deuxième tranche des travaux de réhabilitation des vestiaires du stade de football de Coulonges-sur-Sarthe. Ce projet, pour un montant de 60 000 € figure dans le Contrat de territoire récemment signé par le Département, l’intercommunalité et la Région.

Aides à la jeunesse : 21 500 € de bourses et subventions

Le Conseil départemental accompagne les jeunes et leurs associations dans le cadre de sa politique « aides à la jeunesse ».

Bourses jeunes : 900 € pour le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) volet formation (9 dossiers) et 700 € pour le volet approfondissement-qualification (7 dossiers) ; 280 € pour le BAFD (Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur) partie approfondissement (un dossier).

Contrats de ville « nouvelle génération » : 3 000 € à l’association Oxy-Jeunes de Flers, pour ses actions « jobs vacances », 2 500 € pour ses actions culturelles et 2 000 € pour son espace multimédia. Projets « jeunes » : 2 800 € (4 dossiers). 

Transport collectif de jeunes (acquisition de véhicule) : 5 371 € à l’Espace Xavier Rousseau d’Argentan et 3 998 € à Sixty one surf club d’Alençon.

Contrat de territoire avec la Communauté urbaine d’Alençon : 1 165 000 € de subventions du Département

Après celui du Pays du Perche, du Pays du Bocage et de la Vallée de la Haute-Sarthe, c’est le Contrat de territoire avec la Communauté urbaine d’Alencon (CUA) que le Conseil départemental a entériné. Cinq axes sont privilégiés : santé et accès aux soins, mobilité, aménagement du centre-ville, aide à la rénovation dans les quartiers prioritaires, foncier et immobilier.

La convention entre la Région, le Département et la CUA concerne 26 actions pour un coût prévisionnel de près de 32 M€, dont 1,165 M€ du Conseil départemental. Ce contrat tripartite, sur 5 ans (2018-2021), est complémentaire à la convention de partenariat signée en octobre 2017 entre le Département, la CUA et la ville d’Alençon, dont l’ambition est d’initier des coopérations et démarches innovantes pour développer l’attractivité d’Alençon et, plus globalement, de l’Orne.

Maîtrise de l’énergie et lutte contre la précarité énergétique : le Département aux côtés des familles fragilisées

Le Conseil départemental contribue à l’accompagnement des familles fragilisées sur le thème de la maîtrise de l’énergie et de la lutte contre la précarité énergétique ; à ce titre, des concours financiers sont accordés :

  • 6 780 € à l’association INHARI (habitat-aménagement-territoire), pour le financement d’ateliers de travail en réseau et d’animation collectifs ;
  • 5 000 € au Centre intercommunal d’action sociale du Pays de Mortagne, pour son action « médiation énergie » au domicile des familles.

Soutien à l’agriculture : 325 000 € pour l’équipement de 89 exploitations

Dans le cadre de sa nouvelle politique de soutien à l’agriculture, le Conseil départemental subventionne les petits investissements (d’un montant inférieur à 10 000 €) réalisés par les exploitants pour l’amélioration des conditions de travail et de l’environnement sanitaire, l’aménagement des systèmes herbagers, le développement des filières de proximité, la performance environnementale, l’agri-technologie (matériels innovants).

  • 327 204 € pour 89 dossiers (dont 55 en agriculture conventionnelle, 9 en agriculture biologique, 14 au profit de jeunes agriculteurs et 7 déposés par des CUMA).

Restauration du patrimoine et d’objets d’art : 128 000 € d’aides

Le Conseil départemental accompagne les particuliers et collectivités qui investissent pour la restauration du patrimoine classé et non-classé :

  • 38 159 € pour des travaux dans des édifices privés (sept opérations) et 8 532 € pour la restauration de mobilier religieux communaux (La Chapelle-Viel, Neauphe-sur-Dives et Sap-en-Auge).
  • 40 000 € pour des travaux dans des églises protégées (Almenêches et Verrières) et 38 137 € pour la restauration d’églises non-protégées (Appenai-sous-Bellême, Les Champeaux-sur-Sarthe, Comblot, St-Gervais-du-Perron et Tellières-le-Plessis).

Le Conseil départemental co-finance les travaux de sauvegarde d’urgence des objets d’art :

  • 2 029 € à la commune de Joué-du-Plain, pour le tableau de la Donation du Rosaire ;
  • 758 € à la commune de St-Denis-sur-Huisne, pour les panneaux peints des Évangélistes.

Environnement : plus de 15 000 € de subventions

Lutte contre la précarité énergétique : 13 250 € de subventions. 

Le Conseil départemental encourage financièrement les particuliers qui investissent dans des dispositifs de chauffage à énergies renouvelables (inserts et poêles à bois ou granulés). Pour 16 dossiers, 13 250 € d’aides ont été accordées.

Restauration de la continuité écologique des cours d’eau : 1 323 € d’aide

Le Conseil départemental a accordé une subvention de 1 323 € à la Fédération de l’Orne pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (FOPPMA), pour effectuer un bilan de la restauration des cours d’eau du bassin du Chêne Gallon (Eperrais) et préparer un programme de travaux sur les petits ouvrages.

Plantation de haies bocagères : coups de pouce du Département

Dans le cadre de sa politique d’aide à la création de haies bocagères, le Conseil départemental a accordé 531 € pour deux opérations.

Modernisation des hébergements touristiques : 36 000 € de subventions

Le Conseil départemental accompagne les professionnels du tourisme qui réalisent des travaux pour la modernisation de leur établissement et la mise aux normes concernant l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Deux demandes de subvention (restaurants à Bagnoles de l’Orne Normandie et Argentan) ont reçu un avis favorable, chacune pour 18 000 €.

Share Button