26 septembre 2017

Exposition "Tant d'émotions à partager"

Exposition "Tant d'émotions à partager" Orne

La maladie d’Alzheimer concerne de plus en plus de personnes au fil du temps. Cette maladie neurodégénérative, difficile à diagnostiquer et découverte au début du siècle passé, change au fil du temps la vie des malades et de leur entourage.

Soyez le 1er à réagir Thème :

C’est lorsque les symptômes s'aggravent et que certains malades ressentent un rejet social et familial, qu’il devient difficile pour l’entourage d’être sur le qui-vive 24 heures sur 24. Avec ce type de maladie dégénérative, le patient ne peut compter que sur son entourage pour l’aider à vivre son quotidien. Bien souvent, c’est le conjoint qui devient le principal aidant. Il peut être relayé par ses enfants lorsque ces derniers sont disponibles.

La maladie d’Alzheimer concerne en grande majorité des personnes âgées généralement de plus de 65 ans. Néanmoins, on recense 4% à 5% de cas d'Alzheimer détectés bien avant cet âge. Depuis plusieurs années, la recherche médicale poursuit ses efforts pour trouver un médicament visant à arrêter le processus neurodégénératif.

Exposition "Tant d'émotions à partager" Orne

Du 25 septembre au 1er octobre, une exposition de photos et la projection du film Tant d’émotions à partager seront proposées par l’Union Nationale de l’Aide d’Alençon (UNA) en partenariat avec  le Conseil départemental, dans la salle du rez-de-chaussée d’Harcourt à l’Hôtel du Département. Le vernissage de cette exposition s'est déroulé lundi 25 septembre en présence de Sophie Douvry, vice-présidente du Conseil départemental, représentant Christophe de Balorre, président.
Cette exposition et ce film résument la rencontre d’un réalisateur, Daniel Pâris et d’un photographe, Patrick Guihaire avec une équipe d’accueil de jour travaillant autour de la maladie d’Alzheimer. Réalisés avec soin et dignité, ces photos et ce film nous font entrer dans l’intimité et l’histoire  de Monique, Marie-France, Marcel, Roger. Tous ces malades ont une vie, des capacités préservées. Ces photos montrent à quel point ils ont et beaucoup d’émotions à faire partager autour d’eux.
Cette exposition et ce film forment une belle chaîne d’espoir pour ceux qui sont confrontés à la maladie.

L’accueil de jour

Les visiteurs pourront apprécier la prise en charge en groupe des malades qui sont soutenus par  le personnel soignant de l’accueil de jour. Ce temps passé en dehors de la maison permet de rompre l’isolement dans lequel peuvent d’enfermer les malades.

Il autorise aussi les aidants à prendre également du temps pour eux. Au fil de l’exposition, on découvre à travers les photos les malades en plein exercice et activités adaptées : « Ce fut vraiment intéressant et enrichissant. Il y a eu des séries de portraits, des scènes tournées à domicile pour parler du quotidien, avec les aidants. Le dernier jour, nous avons évoqué les capacités et incapacités des personnes malades, avec de petits exercices. Les personnes participant étaient atteintes à différents niveaux, cela permet de montrer l’évolution de la maladie. Les aidants ont aussi eu la parole pour expliquer ce que l’accueil de jour leur apport comme aide… Nous avons eu beaucoup de retours positifs, on s’est rendu compte que les émotions restaient intactes très longtemps : sans pouvoir le dire, les participants se sentaient bien, heureux de retrouver Daniel et Patrick. Ils avaient passé de bons moments et cette émotion perdurait »  explique Amélie Barraud, neuropsychologue.

Outre les photos et le film, cette exposition permettra également aux visiteurs de se documenter sur les accueils de jour dans le département des personnes atteintes d’Alzheimer :

  • Flers ‘‘Au grès des pensées’’ ,
  • Athis, au sein de l’Ehpad ‘‘Sacré cœur’’ ; 
  • La Chapelle d’Andaine au sein de l’Ehpad  des Andaines ;  
  • Carrouges ‘‘La maison des sens ;
  • Vimoutiers au sein de l’Ehpad ; 
  • Saint-Germain-du-Corbéis : ‘‘L’Intermède » ;
  • L’Aigle Centre hospitalier ; 
  • Mortagne, en itinérance ‘‘Le club’’.

Pratique :

Exposition Tant d’émotions à partager du 25 septembre au 1er octobre 2017
Hôtel du département, Atrium Gérard Burel et salle d’Harcourt, 27 Boulevard de Strasbourg, Alençon.
Entrée gratuite.
Horaires : 9 h à 18 h du lundi au vendredi et de 14 h 30 à 18 h le dimanche.

Share Button