23 novembre 2018

Feu vert pour la déviation de Domfront-en-Poiraie

Cette déviation hautement stratégique permettra de dévier la circulation de l’ax

Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne, Jérôme Nury, député, conseiller départemental et Catherine Meunier, conseillère départementale, ont annoncé vendredi à Bernard Soul, maire de Domfront-en-Poiraie, l’engagement du Conseil départemental de lancer la déviation tant attendue de la commune.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Cette déviation hautement stratégique permettra de dévier la circulation de l’axe Saint-Hilaire-du-Harcouët/Alençon, ce qui permettra d’améliorer la sécurité des habitants de Domfront, des automobilistes, de préserver le centre de Domfront, et de faciliter la circulation de transit.
Pour rappel, plus de 4 000 véhicules par jour traversent Domfront par la RD 976, dont environ 13 % de poids lourds, soit 500 PL, engendrant nuisances et insécurité, notamment pour les piétons. De 2000 à 2017 inclus, 42 accidents corporels ont été recensés, qui ont faits au total 8 tués et 43 blessés sur la seule RD dans l’agglomération. 6 tués étaient des piétons.
Parallèlement, ce nouvel axe de circulation renforcera le développement économique local par une meilleure desserte de la zone industrielle afin que Domfront puisse accueillir dans de meilleures conditions de nouvelles entreprises.
Après l’enquête d’utilité publique en 2013 et le rejet des recours contre la déclaration d’utilité publique en 2017, le Conseil départemental a réalisé les levés topographiques et les études géotechniques en 2018, et proposera lors de la session du vendredi 30 novembre consacrée au budget primitif 2019 d’inscrire un crédit de 1 000 000 €, qui sera principalement consacré aux études détaillées et aux procédures techniques, environnementales et d’aménagement foncier (remembrement agricole).
Les travaux débuteront après que toutes les autorisations auront été obtenues. En matière foncière, des parcelles ont été déjà été acquises, d’autres suivront dans les mois à venir, pour compenser les emprises agricoles ou sur les zones humides.
Cette déviation hautement stratégique permettra de dévier la circulation de l’ax

Les principales étapes à venir sont :

2019 : Désignation d’un géomètre Lancement de la procédure d’aménagement foncier 
2019-2020 : Études géométriques détaillées du projet - Études faune-flore
2020 : Dossier d’autorisation au titre de
l’environnement - Enquêtes parcellaires  
Prise de possession des terrains à  l'amiable - Fouilles pour diagnostic archéologique
2ème  semestre 2020 : Obtention de l’autorisation  de travaux - Premiers coups de pioche (sous réserve de la disponibilité des terrains)
 Fin 2022 : mise en service de la déviation
Ce calendrier extrêmement ambitieux ne pourra être mis en œuvre qu’en parfaite collaboration avec tous les partenaires du Conseil départemental et les intervenants extérieurs.

La déviation en chiffres

Longueur aménagée : environ 4,2 km
Profil en travers : 2 voies
Échanges : 2 giratoires d’extrémités, un sur la RD962, rétablissement à niveau de la RD 862 côté sud
Ouvrages d’art : 1 ouvrage hydraulique sur la Varenne, 1 cadre piéton sur la voie verte, 1 passage supérieur pour la RD 22
Commune concernée : Domfront-en-Poiraie (communes déléguées de Domfront et La-Haute-Chapelle)
Coût total : 12 000 000 € TTC
Financement : 100 % Département de l’Orne
Cette déviation hautement stratégique permettra de dévier la circulation de l’ax
Share Button