Actualités du président

21 juillet 2008

Inauguration du spectacle des Musilumières

Si la cathédrale m’était contée, elle le serait, tout en lumière, en voix, en musiques. Ce soir, mon vœu est exaucé. Je suis profondément heureux de partager, avec vous, cette parenthèse enchantée, toute dédiée à un patrimoine humain et religieux exceptionnel...Cathédrale de Sées Vendredi 4 juillet 2008, 20h45 Si la cathédrale m’était contée, elle le serait, tout en lumière, en voix, en musiques. Ce soir, mon vœu est exaucé.

Soyez le 1er à réagir Thème :

 

Je suis profondément heureux de partager, avec vous, cette parenthèse enchantée, toute dédiée à un patrimoine humain et religieux exceptionnel. Entre les pierres, les voûtes, les ciboires, les chasubles, les orgues, se tissent des destins, des légendes, une histoire. Ils vous sont offerts, en un spectacle féerique, inoubliable, par une équipe de professionnels, extrêmement talentueux, sous la houlette de Christian Lecoq, dont je salue le dévouement et l’enthousiasme. Son association, « Art et Cathédrale » réalise, depuis plus de trente ans, des représentations, des expositions, organise des conférences, de grande qualité ; entièrement consacrés à ce poème de pierre, aux strophes éternelles. « Les Bâtisseurs de Cathédrales », subtiles et inédites polyphonies et polychromies, subliment et dévoilent le passé et les secrets d’un chef d’œuvre de l’art gothique du XIIIe siècle français. Violet-Leduc voyait, dans le chœur de Sées, "un prodige de pondération des forces par la pureté des lignes et sa légèreté."

Laissons-nous emporter par les murmures et les récits de ces générations de bâtisseurs, tous ceux qui ont construit, embelli, restauré ce joyau. Tailleur de pierre, charpentier, verrier, fondeur de cloches, sculpteur, orfèvre et doreur, brodeur et facteur d’orgue. Ils viennent à notre rencontre, réveillent la mémoire sonore de la cathédrale, bousculent le temps, les époques, nous enveloppent de leurs joies, de leur fierté, de leurs larmes, de leurs victoires, de leurs trésors. Tandis que mille couleurs parent cette maison de Dieu, alors que les chants sacrés résonnent dans ce royaume, coulé à même l’espérance et la fraternité. Le tailleur de pierre. Voilà une image que je chéris, que j’évoque souvent, par ailleurs. Elle prend tout son sens, en cette merveilleuse soirée. Les Musilumières sont l’œuvre de volontés et d’efforts, d’envies, autour de la valorisation, de la préservation d’un héritage des plus précieux.

Je rends hommage à tous ceux, élus, collectivités, bénévoles qui s’engagent, avec courage et détermination, dans cette voie, souvent difficile qu’est l’action culturelle. Sachez que le Conseil général de l’Orne, demeure à vos côtés. J’y veillerai, à l’instar de Gérard Burel, toujours fidèle à ce rendez-vous, qu’il a longtemps et ardemment soutenu. La coopération, la vitalité, l’audace, la curiosité nourrissent l’âme de notre territoire, intensifie son rayonnement si singulier, par delà les collines, les rivières, les jardins, les forêts, droit aux cœurs. Je me tais, à présent, car voici venu le temps des cathédrales…

Catégorie :

Share Button