24 avril 2012

Lutte contre le cancer : le Département s’engage pour la santé des Ornais

Mammobile 61 au Conseil général de l'Orne

Depuis 20 ans, le Conseil général de l’Orne est pionnier dans le dépistage des cancers du sein et colorectal.

Soyez le 1er à réagir Thème :

En 1992, Il fut le deuxième département de France à mettre en place des campagnes de dépistage gratuit du cancer du sein par unité de radiologie mobile.

Il porte ses efforts autant sur les maux qui touchent les hommes et les femmes en proposant des actions de prévention axées sur le cancer du sein et le cancer colorectal.

Juste récompense, chaque année les Ornaises et les Ornais sont nombreux à participer à ces campagnes. Le Département de l’Orne est l’un des territoires les plus exemplaires avec des chiffres de participation supérieurs à ceux enregistrés au niveau national.

« Le dépistage, c’est indispensable, gratuit et ça sauve des vies »

Le premier camion de radiologie mobile numérique

Inauguration du Mammobile 61 Le 16 mars 2012, le Conseil général a inauguré son tout nouveau camion de radiologie unique en France puisqu’il utilise la technologie du numérique. D’un investissement de 650 000 €, l’intérieur offre une ambiance zen propice à la détente, afin de dédramatiser cet acte : murs colorés, cabines privées, néons de couleurs, musique douce et accueil personnalisé.

Il remplace le précédent véhicule qui aura sillonné les routes ornaises durant 20 ans.

Mammobile 61 Le mammobile 61 stationne chaque année dans une cinquantaine de lieux à travers le département, sur quelques jours ou semaines suivant le bassin de population. Chaque année, 23 000 ornaises de 50 à 74 ans sont conviées à passer gratuitement une mammographie près de leur domicile. C’est là l’objectif premier, mettre ce service à la portée de tous jusqu’en milieu rural.

Repères

  • la mammographie est proposée tous les deux ans aux femmes âgées de 50 à 74 ans.
  • l’examen comprend la réalisation de radiographies et l’auscultation par un médecin.
  • une double lecture est garantie.
  • les résultats parviennent à la patiente et à son médecin généraliste dans les 7 jours.
  • l’examen est remboursé par la Sécurité sociale.
  • le dépistage est organisé par le Conseil général en partenariat avec la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) et la MSA (Mutuelle Santé Agricole).

Pour toute information, contactez le 0 800 215 117 (numéro vert)

Le cancer colorectal, deuxième cause de mortalité en France

En 2004, le Conseil général a choisi de devenir l’un des acteurs de la prévention du cancer colorectal. 2ème cause de mortalité en France et 3ème cancer le plus fréquemment diagnostiqué, c’est un mal vicieux qui ne nécessite pourtant qu’une simple manipulation.

Repères

  • le dépistage est proposé tous les deux ans aux personnes âgées de 50 à 74 ans.
  • le kit est remis par le médecin traitant.
  • le test se fait à domicile, grâce à un test de recherche de sang présent dans les selles.
  • Le matériel et la lecture des résultats sont pris en charge par la Sécurité sociale.

La prévention passe aussi par l’humour

Depuis 2008, la Compagnie alençonnaise Bleu 202 propose régulièrement des soirées Rire pour prévenir. Anecdotes, clichés, caricatures, émotions, tout est réuni pour faire tomber les barrières d’incompréhension entre les médecins et les patients de tous horizons.

Ce spectacle référencé par la Ligue contre le cancer est désormais repris au-delà du département.

Les chiffres nationaux 2011

Cancer du sein

53 000 nouveaux cas en France en 2011 / 11 500 décès

Cancer colorectal

21 500 nouveaux cas chez l’homme en 2011 / 9 200 décès

19 000 nouveaux cas chez la femme en 2011 / 8 300 décès

Et dans l’Orne ?

Cancer du sein

En 2010, 60 à 65 % des Ornaises se sont faites dépistées contre 52 % des Françaises.

Cancer colorectal

En 2010-2011, 35 à 40 % des Ornais ont participé à la campagne de dépistage contre 32 % de la population française.

 

Catégorie :

Share Button