22 décembre 2016

Première mondiale: Ségolène Royal inaugure la route solaire dans l’Orne

Première mondiale: Ségolène Royal inaugure la route solaire dans l’Orne

Ségolène Royal, Guy Monhée, vice-président du Département de l’Orne et maire de Tourouvre-au-Perche, représentant Alain Lambert, président du Département, ont inauguré ce jeudi 22 décembre la première route solaire au monde, sur la RD5 à Tourouvre-au-Perche (Orne).

Soyez le 1er à réagir Thème :

Cette route d’un kilomètre, financée par le ministère de l’Environnement, est recouverte de panneaux solaires fabriqués essentiellement au niveau local.
Le chantier de la route mise au point par Wattway, établissement de Colas, a été lancé le 24 octobre dernier par Ségolène Royal, en application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte. Cette nouvelle technologie est sans précédent :

  • La production électrique de la première route solaire, raccordée au réseau ENEDIS, est estimée à 280 000 kWh par an (soit 800 kWh en moyenne par jour), ce qui correspond à une estimation moyenne de l’éclairage public d’une ville de 5 000 habitants.
  • Au total, 2 800 m2 de dalles photovoltaïques imaginées par Wattway recouvrent la RD5 entre la sortie sud de Tourouvre et le croisement de la Nationale 12, au lieu-dit Le Gué-à-Pont.
  • Chaque dalle comprend des cellules carrées de 15 cm de côté constituant une très fine feuille de silicium polycristallin, qui transforme l’énergie solaire en électricité. Elle est traitée pour fournir une adhérence équivalente à celle des enrobées routiers traditionnels. Un abribus, avec panneau solaire, conçu et construit par la société SNA, ainsi qu’une borne de recharge électrique rapide complètent les installations de la première route solaire.

Le coût de la réalisation a été pris en charge par le Ministère de l’Environnement. Le Département de l’Orne, propriétaire de la RD5, tout en assurant la maîtrise d’ouvrage, a mis à disposition la chaussée aux entreprises SNA, basée à Tourouvre et chargée de la fabrication des dalles photovoltaïques, et Colas, chargée des travaux routiers.

Cette première route solaire au niveau mondial permet d’imaginer, dans un futur proche, une nouvelle fonctionnalité du réseau routier français au service de la transition énergétique pour la croissance verte.
Ce programme doit permettre d’évaluer à grande échelle le comportement de la route solaire sous un trafic moyen d’automobiles et de poids lourds.

Share Button

Commentaire(s)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.