16 janvier 2019

Quatrième édition de la Global Game Jam à Alençon

Quatrième édition de la Global Game Jam à Alençon

Du vendredi 25 janvier au soir au dimanche 27 Janvier 2019, la Global Game Jam s’installera à nouveau dans les locaux de starTech61 à l’Hôtel du Département à Alençon, sélectionnée pour la quatrième année consécutive par le comité organisateur californien pour participer au plus grand « hackathon » du jeu vidéo au monde. En 48 heures, près de 5000 jeux vidéos devront être créés en simultané dans plus de 500 villes réparties dans plus de 96 pays.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Avec la création à l’Hôtel du Département de starTech61, le Conseil départemental de l’Orne souhaitait développer le numérique, son économie et sa culture. Cela ne pouvait se faire sans la participation annuelle à un hackathon mondial. Particulièrement prisé dans le domaine de l’innovation informatique, le hackathon se définit comme un temps de travail sans interruption, en général le temps d’un week-end, afin de favoriser le processus créatif et collaboratif.

Quatrième édition de la Global Game Jam à Alençon

Réaliser un jeu vidéo en 48 heures

Le temps d’un week-end, les participants devront réaliser, en petites équipes, un jeu vidéo sur un thème tenu secret jusqu’au dernier moment. La Global Game Jam est un évènement mondial qui réunit chaque année les passionnés dans plus de 500 sites à travers 96 pays. Sur inscription l’événement gratuit est ouvert à tous les profils, amateurs ou professionnels : graphistes, codeurs, musiciens, concepteurs de jeux et autres…

Innovation, collaboration et expérimentation

Le monde entier est aujourd’hui connecté et l’ambition de la Global Game Jam est de simultanément inventer, collaborer et innover en participant à une expérience universelle.
En seulement 48 heures, les participants vont devoir franchir toutes les phases de développement d’un jeu vidéo : inventer une histoire inventer une histoire, créer un design et coder... 
La Global Game Jam est le rendez-vous mondial des créateurs de jeux indépendants, passionnés, amateurs ou professionnels. Ce n’est pas une compétition mais un processus créatif et collaboratif : aucun prix à gagner si ce n’est le plaisir de créer en équipe. C’est un moment de travail, de concentration, d’échanges, de rencontres et de partages.

Share Button