4 septembre 2012

Équipements et sports de pleine nature : les priorités du Département

LFM voile au Même sur Sarthe

Avec plus de 58 000 licenciés, 900 associations ou clubs et 41 comités départementaux et disciplines, les Ornais plébiscitent la pratique sportive.

Soyez le 1er à réagir Thème :

En effet, 20% de la population appartient à une association ou à un club. Il convient donc de mettre à disposition des stades, gymnases et aires de jeux en bon état et adaptés aux évolutions des pratiques. Le Conseil général y contribue en subventionnant les équipements sportifs. 

Entretenir, rénover, construire pour encourager la pratique du sport

basketEn aidant à la rénovation, la construction ou la reconstruction des équipements sportifs à hauteur de 20 % des coûts HT des travaux, le Département encourage la pratique sportive. Il aide les collectivités à animer la vie locale et à maintenir la qualité de leur patrimoine sportif. 

Un schéma directeur départemental des équipements sportifs encadre les aides accordées aux collectivités. 

Les priorités du nouveau schéma :

  • la rénovation des gymnases, très souvent utilisés par les scolaires, dont la remise à niveau s’avère souvent onéreuse, d’autant qu’il convient d’en faire des équipements durables (choix énergétiques, matériaux). 
  • le soutien aux sports de pleine nature,
  • l’entretien des terrains d’honneur de football et/ou de rugby, ainsi que les terrains en surface synthétique utilisables toute l’année, des salles sportives spécialisées (haltérophilie, judo, gymnastique, etc.) et des tennis couverts.

Les sports de pleine nature, un nouvel axe de développement

Conoé kayakSi l’Orne est, naturellement, bien équipée pour ces nouvelles activités, le Conseil général souhaite valoriser et renforcer les sites les plus adaptés à l’accueil du public. Ils constituent un atout touristique et un facteur d’attractivité important.

Le premier instrument de cette politique est le Plan départemental des itinéraires de promenades et de randonnées (PDIPR) coordonné par la Commission départementale des espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature (CDESI). judoIl couvre aujourd’hui l’essentiel du territoire ornais et dépasse même son ambition première de création d’itinéraires coordonnées grâce à la mise en place d’un véritable réseau des sites de sports nature. Un premier état des lieux a été dressé et regroupe les forêts et sites aménagés tels que les sentiers pédestres, VTT et équestres, les sites de pêche ou encore les sites de sports nature.

Les équipements et sites sportifs ornais en chiffres :

  • Près de 700 équipements et terrains de sport sont à la disposition des Ornais :
  • 285 terrains de grands jeux (football, rugby)
  • 244 courts de tennis
  • 244 boulodromes et terrains de pétanque
  • 168 gymnases et salles multisports
  • 60 salles ou terrains spécialisés : gymnastique sportive, escrime, squash, tennis de table, haltérophilie
  • 24 piscines et 31 bassins
  • 26 salles de sports de combat 
  • 24 plateaux EPS/City-stades
  • 23 équipements d'activités de forme et de santé (dont 14 salles de musculation et 1 bassin d'exercices aquatiques)
  • 17 pas de tir 
  • 14 skate-parks et vélo freestyle (dont 2 anneaux de roller)
  • 12 équipements d'athlétisme 
  • 6 sites de modélisme
  • 5 équipements de cyclisme (4 bicross et 1vélodrome)
  • 1 patinoire

Plusieurs milliers de km de sentiers de randonnée :

  • 1 400 km d’itinéraires VTT
  • 2 000 km d’itinéraires équestres
  • 256 boucles de randonnées 
  • 4 sauts à l'élastique 
  • 1 parcours fixe d'orientation
  • 43 centres équestres
  • 16 bases nautiques
  • 15 sites aménagés d’escalade
  • 14 sites d'activités aquatiques et nautiques (dont 1 circuit de motonautisme)
  • 10 structures d'escalade, falaises d'escalade et structures artificielles
  • 9 circuits ou pistes de sports mécaniques 
  • 7 parcours de santé
  • 7 sites d'activités aériennes
  • 6 parcours de golf 
  • 1 site de parapente et 1 site de vol libre

 

 

Catégorie :

Share Button