16 août 2018

Une rentrée sous le signe d’une expérimentation visant au rapprochement école/collège dans le cadre du cycle 3 (CM1/CM2/6e)

Une rentrée sous le signe d’une expérimentation visant au rapprochement école/co

La rentrée scolaire s’annonce sous de bons auspices dans les collèges ornais. Comme tous les ans, l’été a été consacré par les services du Département à l’entretien des établissements scolaires mais aussi à la préparation pour cette rentrée d’une expérimentation à Passais Villages visant au rapprochement école/collège dans le cadre du cycle 3 (CM1/CM2/6e).

Soyez le 1er à réagir Thème :

Les travaux de réaménagement du collège Louis Grenier à Coulonges-sur-Sarthe  s’achèvent par la rénovation des façades alors que le collège Georges Brassens d’Ecouché entre en travaux avec l’arrivée des bâtiments préfabriqués qui abriteront les élèves pendant la durée du chantier. Les toitures et les façades du collège René Goscinny de Passais Village sont en cours de rénovation. Quant au collège Jean Moulin à Gacé, sa réhabilitation s’est achevée cet été par la rénovation du terrain de football en gazon synthétique
Les collèges publics ornais sont prêts afin de permettre aux collégiens, aux personnels et aux enseignants une rentrée scolaire dans les meilleures conditions possibles.
Le développement d’Agrilocal 61 dans les cantines de l’Orne se poursuit également en rencontrant un fort succès.

Le point sur les travaux dans les collèges :

Au Collège Jean Moulin à Gacé

Les travaux de réfection et de mise en conformité des bâtiments externat et internat sont terminés. L’opération s’est achevée cet été 2018 par la rénovation du terrain de football en gazon synthétique.
Après la construction du nouveau pôle restauration, inauguré le 21 septembre 2015, la réhabilitation du collège Jean Moulin de Gacé s’est poursuivie par une deuxième et dernière tranche de travaux portant sur la réfection des façades des bâtiments externat et internat, la mise en conformité de l’accessibilité des bâtiments et la réfection intérieure des locaux.
L’objectif de ces travaux était d’offrir aux 330 collégiens un établissement plus fonctionnel, répondant aux attentes pédagogiques et aux exigences réglementaires actuelles. Les travaux ont démarré en novembre 2015. Le bâtiment externat a été réceptionné en novembre 2016, le bâtiment internat a été livré à la rentrée de septembre 2017. Les travaux de VRD (Voirie Réseaux Divers) se sont achevés en novembre 2017.
Les façades, les châssis et les couvertures des bâtiments externat et internat étaient dans un état de vétusté qui a conduit le Département à engager une réfection complète et globale de ces bâtiments. Ce fut l’occasion de mettre en œuvre une isolation par l’extérieur qui permet d’améliorer sensiblement l’impact environnemental de l’établissement en réduisant ses consommations énergétiques.

Mise en conformité de l’établissement

L’opération portait également sur la mise en conformité de l’établissement. La construction d’un ascenseur unique, implanté entre les deux bâtiments distants de 20 mètres environ, permet désormais de relier les différents niveaux des deux bâtiments à travers un jeu de passerelles métalliques couvertes et fermées. Un préau reliant les deux bâtiments donne aux collégiens un vaste espace couvert, ce préau a fait l’objet de travaux complémentaires cet été 2018 afin de renforcer encore sa protection vis-à-vis des intempéries. L’intégration des passerelles au préau a permis la création d’un grand volume rendu lumineux par l’aménagement de larges parois vitrées. Des sanitaires aux normes « accessibilité » ont été créés à chaque niveau.   
Tous les locaux ont été rénovés. Des pôles ont été déplacés ; la fonctionnalité des espaces et du collège d’une manière générale s’en trouve fortement améliorée. Ainsi, l’infirmerie, la salle des professeurs et une salle de réunion ont été aménagées au rez-de-chaussée de l’externat, en face de la future administration et de l’accueil. Un pôle scientifique regroupant toutes les salles d’enseignement technique a été créé en R+1 de l’externat. Les salles d’enseignement banalisé sont regroupées au R+2. Le bureau de la vie scolaire a une vue directe sur la cour de récréation, le préau, le foyer et la salle de permanence. Les sanitaires des élèves ont été refaits et donnent directement sur la cour de récréation.
Un plateau sportif a été réalisé sur la plateforme ayant accueilli les bâtiments provisoires de type modulaire pendant la restructuration de l’externat, en lieu et place de l’ancien gymnase.

Rénovation du terrain synthétique

Le Conseil départemental a entièrement rénové, cet été, le terrain de football en gazon synthétique du collège public Jean-Moulin de Gacé, établissement dont la section sportive départementale « football » (avec internat), créée en 1979, voit sa renommée dépasser très largement les frontières de la Normandie.
L’aire de jeu, agrandie, est désormais dotée d’un parcours de tonicité. La pelouse est entièrement refaite à neuf, en gazon synthétique de « 3e génération », posé sur une couche souple à base de résine de quartz. Coulée sur place, elle permet l’absorption de chocs élevée, tout en maintenant une infiltration de l’eau rapide dans le sol ; quant au  quartz, granulat dur, il vient s’agréger dans la couche de souplesse afin de limiter sa déformation.
Au regard des récentes informations sur les risques potentiels liés au remplissage de granulats SBR issus du recyclage de pneus, il a été privilégié un remplissage du gazon par des granulats de type EPDM, parfaitement inertes. Le produit est teinté dans la masse et possède d’excellentes caractéristiques mécaniques, notamment de résistance à l’abrasion et aux ultraviolets. Parallèlement, le drainage du terrain a été grandement amélioré. Des équipements spécifiques, adaptés aux différentes activités de la section sportive « football », ont également été installés.
L’ensemble, doté d’un éclairage adéquat à LED et à faible consommation d’énergie, est sécurisé par une clôture pare-ballons, avec portail et portillon. Des abris ont été implantés à deux angles du terrain pour assurer une protection efficace en cas d’intempéries.

Pratique :

Objectifs des travaux :

  • Réfection complète des façades des bâtiments externat et internat, remplacement des châssis, isolation thermique par l’extérieur, réfection des étanchéités de toitures-terrasses ;
  • Mise en conformité des bâtiments externat et internat aux règles d’accessibilité, création d’un ascenseur permettant d’offrir l’accès aux personnes à mobilité réduite à tous les niveaux de l’établissement ; amélioration du fonctionnement de l’établissement (regroupement du pôle administration avec l’accueil, la salle des professeurs et l’infirmerie à RDC de l’externat, création d’un pôle scientifique regroupant toutes les salles d’enseignement technique à R+1 de l’externat, regroupement des salles banalisées au R+2) ;
  • Rénovation des espaces intérieurs ;
  • Aménagement d’un plateau sportif ;
  • Rénovation du terrain de football en gazon synthétique.

Calendrier :

Phase 1 (novembre 2015 - fin octobre 2016) : Rénovation du bâtiment externat, construction de l’ascenseur et du préau ;
Phase 2 (janvier à août 2017) : Rénovation du bâtiment internat ;
Travaux de Voirie Réseaux Divers, plateau sportif : juillet à novembre 2017 ;
Rénovation du terrain synthétique : avril à août 2018.

Repère :

Coût estimé de l’opération : 8,6 M€

Une rentrée sous le signe d’une expérimentation visant au rapprochement école/co

Au collège Louis Grenier à Coulonges-sur-Sarthe

Au programme : réhabilitation des espaces de l’ancienne demi-pension, réfection des façades et renforcement de l’isolation thermique, mise en conformité accessibilité du bâtiment externat.
Après la construction du nouveau pôle restauration, la réhabilitation du collège Louis Grenier à Coulonges-sur-Sarthe s’est poursuivie par une deuxième et dernière tranche de travaux qui porte sur le réaménagement des locaux de l’ancienne cuisine et du réfectoire, des travaux d’isolation, de réfection de façades et la mise en conformité de l’accessibilité du bâtiment externat.
L’objectif de ces travaux pour ce collège était d’offrir aux 290 collégiens un établissement plus fonctionnel, répondant aux attentes pédagogiques. Les travaux ont démarré en novembre 2016 et s’achèveront au troisième trimestre 2018. Une première tranche de travaux a été livrée à la rentrée du 24 avril 2017, elle concernait le CDI, le bureau COP et la salle de permanence. Une deuxième tranche a été mise en service en mai 2018, elle concernait tous les autres locaux rénovés. La dernière tranche porte sur la rénovation des dernières façades du collège, elle devrait s’achever en octobre 2018.
La livraison du nouveau restaurant a permis de libérer des espaces qui étaient occupés par l’ancienne cuisine et le réfectoire. Ces espaces ont été réaménagés afin d’y installer notamment un nouveau CDI et une salle de permanence. Le foyer professeurs a été déplacé et offre des espaces plus fonctionnels et plus lumineux. Les blocs sanitaires ont été entièrement réhabilités et leur accès se fait désormais par la cour, de nouveaux préaux ont été installés, l’un dans la cour, l’autre à proximité du point de desserte des cars scolaires.
Des travaux d’isolation par l’extérieur de certaines façades permettront d’améliorer le confort thermique des locaux et de réduire les consommations d’énergies. L’opération a permis également de rendre le bâtiment externat accessible aux personnes à mobilité réduite par la construction d’une cage d’ascenseur qui dessert tous les demi-niveaux de l’établissement, par un réaménagement de l’administration et de l’infirmerie, et par la création de WC adaptés aux étages et d’un quai d’accès aux cars scolaires. La voirie empruntée par les cars a été rénovée.
Enfin, un couloir a été créé au rez-de-chaussée de l’aile Est du bâtiment, permettant ainsi aux collégiens d’éviter de sortir de l’établissement pour rejoindre les salles qui s’y trouvent. La sécurité et la surveillance sont ainsi grandement améliorées tout en protégeant les collégiens des intempéries lors des interclasses.

Pratique :

Objectifs des travaux :

  • Réaménagement des anciens locaux cuisine / réfectoire ;
  • Transfert de locaux (CDI, permanence, salle des professeurs) pour une meilleure fonctionnalité ;
  • Isolation thermique par l’extérieur des façades.

Calendrier :

Démarrage des travaux : novembre 2016 ;
Première tranche de travaux livrée en avril 2017 (CDI, bureau COP, salle de permanence) ;
Deuxième tranche de travaux (fin des travaux intérieurs) : mai 2018 ;
Fin des travaux de réfection des façades : octobre 2018.

Repère :
Coût estimé de l’opération : 2,9 M€

Une rentrée sous le signe d’une expérimentation visant au rapprochement école/co

Au Collège Georges Brassens à Ecouché

Le collège Georges Brassens d’Ecouché connaitra prochainement des travaux de désamiantage, de mise en conformité et de réfection complète de plusieurs salles de cours. L’aile ouest sera entièrement réhabilitée. Certaines des salles seront agrandies pour être plus fonctionnelles.
L’opération comprendra également la création d’une extension neuve d’environ 130 m2 qui sera affectée au réfectoire des collégiens partagé avec les élèves du primaire, l’agrandissement et la réorganisation de la laverie, le remplacement de la machine à laver, la création d’un local « vaisselle propre » et l’aménagement de vestiaires pour les agents de cuisine ainsi que la réfection de salles de cours. L’infirmerie et la zone administration seront également entièrement rénovées, agrandies et mises aux normes accessibilité.
L’isolation thermique du collège sera améliorée par le remplacement des châssis extérieurs et la mise en œuvre d’une ventilation mécanique contrôlée. La réfection des étanchéités de toitures-terrasses, l’extension de la cour de récréation et la création au R+1 d’un sanitaire adapté aux personnes à mobilité réduite compléteront cette opération. Les travaux démarreront cet automne et se dérouleront par phases, ils devraient s’achever au 1er trimestre 2020. Nombre de salles seront indisponibles, aussi, des bâtiments modulaires ont été installés cet été afin d’accueillir dès la rentrée de septembre les collégiens. Une salle de restaurant et un office de réchauffage  provisoires seront également installés début 2019 pour permettre l’extension et la modernisation de la demi-pension. Des repas seront livrés en liaison froide de février à juin 2019.

Pratique :

Objectifs des travaux :

  • Remplacement des châssis extérieurs et du doublage des façades, renforcement de l’isolation thermique du bâti, réfection des étanchéités des toitures terrasses ;
  • Rénovation complète des salles de l’aile ouest du collège, extension et mise aux normes accessibilité des espaces administration et infirmerie ;
  • Extension et réaménagement de la salle de restaurant et de la laverie, remplacement du lave-vaisselle obsolète, création de locaux vestiaires /sanitaires pour les agents de cuisine ;
  • Retrait de matériaux contenant de l’amiante, mise aux normes des salles de cours ;
  • Mise en place d’un système de ventilation contrôlé ;
  • Réfection et agrandissement de la cour intérieure.

Calendrier :

Préparation de la plate-forme des bâtiments modulaires : avril à juin 2018
Installation des bâtiments modulaires 1ère phase : été 2018, installation du restaurant provisoire : début 2019
Démarrage des travaux : automne 2018 ;
Durée prévisionnel des travaux : 16 mois dont 1 mois de préparation ;
Fin des travaux prévue au 1er trimestre 2020

Repère :
Coût estimé de l’opération : 4,6 M€

Une rentrée sous le signe d’une expérimentation visant au rapprochement école/co

Au Collège René Goscinny à Passais Villages

Les couvertures et les façades du collège René Goscinny sont en cours de rénovation.
L’opération a été engagée à la suite de fortes infiltrations d’eau de pluie dans les couvertures à pentes du collège. Elle consiste à déposer l’ensemble de ces couvertures fuyardes, actuellement en ardoises fibrociment ou en bardeaux bitumineux dont certains contiennent de l’amiante, et à mettre en œuvre une nouvelle couverture en bac acier double peau. A cette occasion, l’isolation thermique du bâtiment sera améliorée. Par la suite, une réfection générale des enduits de façades sera entreprise.
Le chantier a démarré dès le début du mois de juillet, l’objectif étant de remplacer les couvertures des zones principales pour la rentrée de septembre (hall d’entrée, réfectoire,…). Les travaux de finition et la zinguerie se termineront courant octobre. La réfection des enduits de façades se réalisera en deux temps, une 1ère phase de septembre à novembre 2018, une seconde phase au printemps 2019.
Objectifs des travaux :
Remplacement des couvertures en ardoises fibrociment et bardeaux bitumés, pose d’une nouvelle couverture en bacs acier laqué double peau, renforcement de l’isolation thermique des couvertures ;
Retrait de matériaux contenant de l’amiante, dépose des essentages (parties verticales en retombée de bardage) ;
Ravalements de façades

Calendrier :

  • Démarrage des travaux : début juillet 2018 ;
  • Durée prévisionnel des travaux : 8 mois avec une interruption cet hiver
  • Fin des travaux prévue au 2ème trimestre 2019

Repère :

Coût estimé de l’opération : 620 000 €

Une expérimentation de rapprochement école/collège dans le cadre du cycle 3

En partenariat avec l’Education nationale et les collectivités locales du secteur de Passais Villages, le Département participe à une expérimentation visant à rapprocher collège et école dans le cadre des apprentissages du cycle 3 (Cm1/Cm2/6e).
Le collège de Passais villages possède aujourd’hui des salles inutilisées alors que l’école doit être reconstruite. Parallèlement, les programmes d’enseignement impliquent un rapprochement au sein du cycle 3 afin de favoriser la continuité école/collège.
A partir de cette rentrée, 2 classes de CM seront hébergées au collège. Cela permettra un enrichissement des pratiques pédagogiques avec un travail entre les instituteurs et professeurs du collège. Les enfants pourront aussi bénéficier des infrastructures et de matériels spécialisés du collège dont ils ne disposent pas nécessairement en école : classe scientifique, Centre de documentation et d’orientation, salle informatique, classe d’arts plastiques.
Ils découvriront ainsi progressivement la vie au  collège.

Entretien et rénovation

Comme chaque année, le Département conduit des chantiers d’entretien de ses bâtiments de collège. De nombreuses opérations sont programmées en 2018 pour un budget prévisionnel de 1.95 M €.12 chantiers d’importance se sont déroulés pendant l’été.

  • Rénovation de sanitaires dans les collèges Jean Monnet de Flers et  Balzac d’Alençon.
  • Rénovations de logements de fonction dans les collèges Molière de l’Aigle et Truffaut d’Argentan
  • Réfection des toitures terrasses des collèges Racine d’Alençon et Rostand d’Argentan.
  • Restructuration du local plonge au collège Charles Léandre de La Ferrière aux Etangs
  • Création de vestiaires dans la cuisine du collège J Monnet
  • Réaménagement de la vie scolaire et de l’infirmerie au collège Jacques Prévert de Domfront
  • Travaux d’amélioration des réseaux électriques  au collège Balzac d’Alençon.
  • Travaux de peintures et de revêtement de sols dans les collèges Félix Leclerc de Longny-au-perche , René Goscinny   site Passais Village, Jacques Brel de la Ferté Macé et Arlette Hée Fergant de Vimoutiers.
  • Travaux de voirie et réseaux divers dans les collèges Albert Camus de Tinchebray et André Malraux de Trun.
  • Réfection de façades au collège Dolto de l’Aigle

Restauration scolaire : 28 collèges sur 31 adhèrent à Agrilocal 61

Le Département continue d’œuvrer pour la qualité des produits servis dans les restaurations en incitant à l’emploi des produits locaux et bio par l’intermédiaire de la plateforme internet Agrilocal 61 et pour lutter contre le gaspillage alimentaire.
Depuis 2014, le Conseil départemental mène des actions afin de réduire le gaspillage alimentaire dans les collèges. Dix collèges volontaires bénéficient de l’assistance du Département, avec le soutien de l’Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie. Le travail mené avec ces collèges a permis de réduire de 27 % le gaspillage alimentaire. Ces actions vont se poursuivre en 2018-2019.
28 collèges sur 31 adhèrent à la plateforme Agrilocal 61 qui leur permet d’être
mis en relation avec des producteurs locaux et les quantités commandées augmentent progressivement. 170 commandes ont été passées par les collèges au cours de l’année 2017. Les principaux produits achetés concernent les laitiers, les viandes de porc, de volailles, les charcuteries et les œufs représentant 4 tonnes de produits agroalimentaires.
Depuis décembre 2014, le Conseil départemental propose Agrilocal61.fr (www.agrilocal61.fr),
une plateforme Internet de mise en relation entre producteurs locaux et acheteurs publics ayant une mission de restauration collective (établissements scolaires, hôpitaux, maisons de retraite….).
Simple d’usage et gratuite, elle offre une photographie instantanée des produits disponibles grâce à une base de données, exhaustive, géo-référencée des fournisseurs. En quelques clics, l'acheteur accède à l'offre du territoire et visualise immédiatement sur une carte, l'implantation géographique des producteurs potentiels, sur un périmètre qu'il a lui-même
établi (rayon de 10, 20, 30 km...). Chaque producteur peut disposer également d'une page personnelle afin de mettre en valeur ses produits et son entreprise.

Le numérique

Les efforts en faveur du numérique pour l’éducation continuent :

  • 600 000 € en faveur des équipements numériques pour 2018 ;
  • 344 000 € pour assurer les liaisons internet sécurisées  des collèges ; 
  • 70 000 € pour l’espace numérique de travail.

En 2018, le Département a commencé le déploiement de la future architecture des serveurs pédagogiques de collèges .Des équipements de supervision et d’administration à distance des serveurs ont été installés début 2018 et un test de fonctionnement des serveurs nouvelle configuration sera  conduit prochainement au collège Saint-Exupéry d’Alençon pour un déploiement généralisé ensuite.
Un pare-feu mutualisé pour protéger les installations informatiques des collèges de l’Orne, du Calvados et des lycées de Normandie a été testé pendant l’été et sera déployé progressivement à partir de cette rentrée scolaire sur l’ensemble des établissements.
Tous les collèges publics sont maintenant raccordés à l’espace numérique de travail  (ENT), l’éduc de Normandie. En parallèle, le développement de liaisons à haut débit continue avec l’objectif de 80 % des collèges raccordés au haut débit fin 2018.

Le mobilier

Des mobiliers et matériels pour améliorer l’environnement des collégiens sont également prévus en 2018.
480 000 € de crédits serviront aux achats annuels de mobiliers, de matériels de restauration très coûteux, de matériels pédagogiques et de matériels d’entretien. L’aménagement mobilier lié à la dernière phase de la restructuration du collège Louis Grenier du Mêle/Sarthe qui s’est achevée aux vacances de Pâques s’est élevé à 46 422 €.

Les transports scolaires

Chaque jour 15 000 élèves prennent le car dans l’Orne. 280 cars du réseau de transport Cap Orne sillonnent le département.
Le montant de la carte de transports scolaires, quelle que soit la durée d’utilisation, est de 90 € pour l’année pour les demi-pensionnaires (collégiens, lycéens et élèves de MFR) et 45 € pour les élèves de maternelle, du primaire ainsi que les internes (collégiens, lycéens et élèves de MFR).
Chaque famille ne paye que pour deux enfants au maximum, en prenant en compte les deux plus âgés. La gratuité est accordée :

  • aux élèves boursiers départementaux ou agricoles de l’Orne, (la fratrie n’est pas prise en compte) ;
  • aux enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance de l’Orne (ASE61) ;
  • aux enfants dont les parents sont allocataires du revenu de solidarité active (RSA socle) ;
  • aux enfants des familles attributaires d'un plan de surendettement délivré par la banque de France.

L’élève doit être en possession de sa carte le jour de la rentrée scolaire et la présenter à chaque montée dans le car.
Les demandes de titre de transport sont possibles durant toute l’année. Modalités sur https://transports.normandie.fr/ ou sur https://transports.orne.fr/

Repères :

  • Les titres de transport sont envoyés aux familles à partir du 16 août 2018.
  • 15 000 élèves (du primaire au lycée) transportés chaque jour dans l’Orne
  • 2 500 arrêts de cars
  • 900 circuits proposés dans le département
  • 1200 € = coût moyen par élève transporté
  • 280 cars du réseau Cap Orne

Pratique :

Toutes les informations dans le règlement des transports scolaires :
http://www.orne.fr/transports-mobilite/transports-scolaires-carte-transport
Horaires et points d’arrêt à retrouver sur https://transports.orne.fr/webhoraires/
Service des transports : tél : 02 33 81 61 95 – e-mail : pae [dot] transports [at] orne [dot] fr

Rentrée scolaire 2018 : Chiffres clés

Le Conseil départemental de l’Orne est propriétaire de 31 collèges publics.
Il en assure la construction, l’entretien, la rénovation et les frais de fonctionnement et prend en charge l’équipement en mobilier et en matériel informatique.
9850 élèves ont fréquenté les collèges publics en 2017-2018 (3021 collégiens dans les collèges privés).
Plus d’un million de repas ont été servis dans les collèges publics en 2016-2017.
Malgré un contexte budgétaire contraint, le Conseil départemental continue d’investir de façon importante en faveur de l’éducation : 51 €/habitant investis en 2016 dans le fonctionnement des collèges.

Livre scolaire

L’Orne, des territoires, une histoire : un livre scolaire pour les élèves de Sixième
Les élèves de tous les collèges ornais, qui entrent en sixième, recevront des mains de Christophe de Balorre, président du Conseil départemental et des conseillers Départementaux, un magnifique ouvrage restituant l’histoire et la géographie de notre territoire. L’Orne, des territoires, une histoire est un livre pédagogique apportant sa touche locale aux programmes des collégiens.
L’Orne des territoires, une histoire a été rédigé par Gérard Bourdin, docteur en Histoire, ancien professeur d’histoire géographie au collège et ancien professeur du service éducatif des Archives, Jean-Marie Foubert, journaliste, féru d’histoire locale et Jean-Pascal Foucher, directeur des Archives et des biens culturels de l’Orne. Ce livre, destiné aux collégiens, est une initiative unique en France.

Repères :

L’Orne, des territoires, une histoire est en vente également au tarif de 15 € dans les librairies, maisons de la presse et principaux lieux touristiques du département, ainsi qu’aux Archives départementales de l’Orne.
Conseil départemental de l’Orne : Direction des archives et des biens culturels – 8 avenue de Basingstoke – 61 017 Alençon Cedex. Tél : 02 33 81 23 02. E-mail : archives [at] orne [dot] fr

Share Button