26 septembre 2018

Un soutien de proximité réaffirmé : d’importantes subventions ont été votées

Un soutien de proximité réaffirmé : d’importantes subventions ont été votées

Sous la conduite de Christophe de Balorre, Président du Conseil départemental, les membres de la Commission permanente du Département ont examiné de nombreux dossiers, vendredi 21 septembre.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Soutien à l’économie : 240 000 € d’aides

Le Conseil départemental, partenaire des entreprises ornaises en développement et des collectivités mobilisées en faveur du développement économique.

  • 49 341 € à la SARL LPSécurité (Lonlay-L’Abbaye). Spécialisée dans l’installation et la maintenance d’équipement de protection incendie, l’entreprise va acquérir un bâtiment en zone d’activités de Flers, afin de se développer et de proposer des formations. La création de trois emplois est prévue dans les trois ans.
  • 3 754 € à la commune de Saint-Bômer-les-Forges, pour favoriser la reprise d’un commerce (travaux dans les locaux communaux du restaurant et acquisition de matériel) ;
  • 10 000 €  à la commune de Lonlaye-L’Abbaye, pour l’aménagement d’un salon de coiffure dans un local appartenant à la commune (travaux et équipements).
  • 176 408 € à la Communauté de communes des collines du Perche normand pour l’extension de la zone d’activité de Mâle, opération qui a bénéficié d’une aide de 23 592 € et pour laquelle trois parcelles ont déjà trouvé acquéreur. L’investissement se trouve ainsi soutenue au titre du fonds départemental d’aménagement des zones d’activités à hauteur du plafond de 200 000 €. 

 d’importantes subventions ont été votées

Environnement : 180 000 € d’aides

Le Conseil départemental reste mobilisé pour aider les collectivités à financer leurs investissements dans les domaines de l’alimentation en eau potable et de l’assainissement. Pas moins de 153 620 € de subventions attribués pour six projets.

  • 9 000 € pour la réalisation d’un piézomètre sur le forage de St-Pierre-du-Regard ;
  • 5 720 € pour l’extension du réseau d’eau sur Athis et Ségrie-Fontaine ;
  • 49 600 € pour l’extension du réseau d’assainissement à Mortrée ;
  • 38 000 € pour un nouveau silo à boue à Bellou-sur-Huisne ;
  • 40 000 € pour la construction d’un réseau d’assainissement à La Coulonche ;
  • 13 500 € pour la construction d’une station d’épuration à La Couloche.

Le Conseil départemental aide les collectivités à financer leurs investissements en faveur de la continuité écologique des cours d’eau et de la lutte contre les inondations.

  • 25 600 € pour le Syndicat mixte du bassin versant de la Risle et de la Charentonne, qui lance son programme de de restauration et d’entretien de la Risle sur le ruisseau de Vauferment à Ste-Gauburge-Ste-Colombe.

Travaux de sécurité routière : plus de 38 600 € de subventions

De nombreuses opérations de sécurité sont financées avec le concours du FAL, qui est abondé par le produit des amendes de police « circulation routière ». Le Conseil départemental a décidé d’accompagner 4 nouveaux projets, pour 38 602 € de subventions attribuées.

  • 1 402 € pour l’installation d’un abribus à Courgeon ;
  • 12 400 € pour chacun des aménagements de sécurité des bourgs de Fontaine-les-Bassets, Lignou et Landisacq.

Aides au tourisme : 47 000 € de subventions

Le Conseil départemental accompagne les projets publics et privés contribuant au développement de l’offre touristique.

  • Chambres d’hôtes : 12 000 € pour la création par des particuliers de deux chambres d’hôtes dans les dépendances d’un haras, à Bocquencé (La Ferté-en-Ouche).
  • Hôtellerie de plein air : 20 000 € pour des travaux sur le site de Monaco Parc, à Longny-au-Perche (Longny-les-Villages), comprenant le réaménagement de la piscine du camping et la création d’un espace de  jeux aquatiques.
  • Accueil du public dans les lieux touristiques : 15 000 € à la commune de Tourouvre-au-Perche, pour des aménagements de loisirs autour de l’étang du bourg.

Agriculture : plus de 150  000 € de subventions

La nouvelle politique de soutien à l’agriculture du Conseil départemental le conduit à subventionner les petits investissements (d’un montant inférieur à 10 000 €) réalisés par les exploitants. Il s’agit de contribuer à l’amélioration des conditions de travail et de l’environnement sanitaire, à l’aménagement des systèmes herbagers, au développement des filières de proximité, de la performance environnementale et de l’agri-technologie (matériels innovants) :

  • 144 789 € pour 33 dossiers (agriculture conventionnelle, agriculture biologique, jeunes agriculteurs et CUMA).

Le Conseil départemental a réitéré son soutien aux opérations de collecte et recyclage de pneus utilisés en couverture de silos à ensilage, conduites par des GVA (Groupes Vivre en Agriculture) ou par des CUMA (Coopérative d’utilisation de matériel agricole) :

  • 5 552 € au GVA de l’Orne, pour la collecte de 519 tonnes de pneus qui font ensuite l’objet d’un traitement spécifique pour une valorisation énergétique dans des fours de cimenterie.

Equipements sportifs : 50 000 € pour deux projets

Le Conseil départemental accompagne les collectivités territoriales qui investissent dans la construction d’équipements sportifs.

  • 20 000 € pour l’extension de la salle de sport de St-Quentin-les-Chardonnets ;
  • 30 000 € pour la construction de vestiaires au stade de football de Berd’huis (Communauté de communes Cœur du Perche).

Médiathèques : plus de 110 000 € pour cinq projets

Le Conseil départemental soutien le réseau de lecture publique animé par la Médiathèque départementale de l’Orne :

  • 1 462 € à la commune d’Athis-Val-de-Rouvre, pour l’acquisition de documents ;
  • 18 522 € à la Communauté urbaine d’Alençon, pour l’équipement en mobilier de la médiathèque de quartier du Point du jour, à Alençon (Courteille) ;
  • 3 000 € à la Communauté de communes Andaines-Passais, au titre de l’équipement informatique pour la mise en réseau des cinq sites répartis sur le territoire intercommunal ;
  • 14 037 € à la commune d’Aube, pour l’aménagement d’une nouvelle médiathèque ;
  • 71 325 € à Flers Agglo, pour la restructuration des locaux de la médiathèque de Flers.

EN BREF :

  • 5 000 € à l’association « Un autre chemin pour apprendre », qui accueille des jeunes présentant des difficultés d’apprentissage. Sa structure est amenée à prendre en charge des enfants confiés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) du Département.
  • 6 750 € à la Communauté de communes des Vallées d’Auge et du Merlerault, pour accompagner des propriétaires-occupants (250 € par dossier) en complément de l’aide « solidarité écologique » octroyée par l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat pour co-financer des travaux (27 demandes).
Share Button