28 juin 2012

Tourisme : un plan d’actions pour renforcer l’attractivité de l’Orne

Palais d'Argentré - Crédit : David Commenchal

Avec déjà près de 4 millions de nuitées dans l’Orne en 2011, 190 millions d’euros de retombées économiques, le Département veut encourager les offres innovantes et toutes les initiatives permettant un démarquage fort sur un marché très concurrentiel.

Soyez le 1er à réagir Thème :

L’Orne a bonne réputation ! Naturel, authentique, élégant ou pittoresque, le département regorge de sites et de pays aux caractères multiples. Objectif ? Capitaliser sur cette attractivité et la renforcer.

Le nouveau schéma départemental de développement touristique 2011-2015 proposé par le Comité Départemental du Tourisme (CDT) affiche donc d’importantes ambitions :

  • Renforcer les compétences et le professionnalisme des acteurs touristiques en créant une plateforme commune de connaissances et en apportant conseils et accompagnements spécialisés.
  • Se tourner vers le développement durable en créant des actions spécifiques.
  • Soutenir la marque « Orne » en maintenant les efforts en marketing et communication et en utilisant les nouveaux médias.

passerelle du Bas Moulin Plainvoie verte la selle – Domfront Le Conseil général et le CDT souhaitent fidéliser les touristes déjà conquis, stimuler les initiatives en favorisant les nouveaux projets notamment ceux tournés vers des publics différents (famille, professionnels en déplacement, camping-caristes, motards…), revaloriser les sites et les activités grâce à la création de labels, mettre en avant les activités de pleine nature, fer de lance du département ornais et par extension se tourner vers un tourisme responsable et respectueux de l’environnement (Espaces Naturels Sensibles, nouveaux types d’hébergement, circulation douce…). Tout ceci passe notamment par un plan de communication important qui renforcera l’image de l’Orne et la mise en place d’une cohérence territoriale pour que chaque acteur travaille en cohérence avec tous les autres.

Repères

Le tourisme dans l’Orne, c’est :

  • 3,8 millions de nuitées enregistrées (chiffres 2011).
  • Un taux d’occupation de 49 % pour les hôtels et 38 % pour les gîtes.
  • 190 millions d’euros de retombées économiques.
  • 4400 emplois directs et indirects et 3300 salariés.
  • Une place de 56e département touristique français.

Les points forts du département

  • Proximité avec l’île de France et les grands sites touristiques tels que le Mont-Saint-Michel, les plages du débarquement ou les châteaux de la Loire.
  • L’A28 qui permet un rapprochement aisé avec l’Angleterre ou le Benelux.
  • Forte tradition de la filière équine : terre d’élevage et de haras dont le Haras du Pin.
  • Une nature généreuse : deux parcs naturels régionaux, des ensembles forestiers et des sites d’exception.
  • Culture : la dentelle, une programmation variée proposée par différents acteurs : l’Office Départemental de la Culture, le Septembre musical de l’Orne, La Luciole, la Scène nationale 61 etc.
  • Les sites touristiques : la Basilique de Montligeon, le Haras national du Pin, le Château de Carrouges, le Manoir et domaine de Courboyer à Nocé, la Maison du camembert à Camembert, le Musée des Beaux-arts et de la dentelle d’Alençon, le Mémorial de Montormel, l’Écomusée du Perche etc.

Focus sur

Le Haras national du Pin, entre tourisme, culture et filière équine

Haras du Pin 1er site touristique du département, le Haras national du Pin allie tourisme culturel et univers du cheval. Connu sous le nom de « Versailles du cheval », on peut y découvrir des bâtiments historiques, pour certains classés, une grande étendue de verdure préservée et bien sûr, une écurie de renom. En 2011, 50 000 visiteurs et 160 000 spectateurs lors des manifestations ont franchi les portes de ce « monument » ornais. Depuis 1993, l’association Haras du Pin tourisme développe son attractivité en créant des ponts entre tourisme et filière équestre. La conquête de nouveaux publics est au centre des ambitions et conditionne les activités proposées : création d’un parcours muséographique, visites guidées et libres, grandes expositions estivales, accueil de séminaires et salons professionnels, accueil d’événements tels que le Mondial du percheron, Équirando ou le Grand complet etc. 2014 sera le point d’orgue de toutes ces propositions grâce à l’accueil de l’épreuve de cross du Grand complet lors des Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech™. 50 000 personnes sont attendues sur une journée.

La Voie verte (Alençon-Condé-sur-Huisne), levier de l’économie locale

Inaugurée en juin 2010, la voie verte reliant Alençon à Condé-sur-Huisne traverse 30 communes, 2 parcs naturels régionaux et la campagne ornaise préservée. Équipée d’espaces pique-nique, de bancs, de signalisations mais aussi de boucles locales et animée par diverses manifestations, le but est que les usagers s’approprient cet espace détente-loisir tout en favorisant l’économie locale. Cette activité permettra de faire vivre tous les acteurs présents le long du parcours : services et commerces, hébergements, sites touristiques, artisanat etc.

Les Espaces Naturels Sensibles, 20 ans de découverte

©Photo Y. Quillet, Maizet-Dit de l'eau. La Courbe Plus de 40 sites dits sensibles sont ouverts sur tout le département. Les préserver tout en les faisant découvrir, c’est la mission du Bureau des espaces naturels sensibles du Conseil général depuis plus de 20 ans. Mygales, mantes religieuses, moules perlières d’eau douce, orchidées sauvages mais aussi le marais du Grand Hazé ou la Roche d’Oëtre et les gorges de la Rouvre, beaucoup de curiosités insoupçonnées sont présentes sur le territoire ornais. Ces visites permettent, à la fois, aux Ornais de découvrir leur environnement et d’être sensibilisés à sa conservation.

Le « Grand Domaine Bagnoles-de-l’Orne »

Bagnoles Lac © Claude ROBILLARD Depuis janvier 2012, les services de la municipalité, office de tourisme, service communication et promotion et régie d’animation se sont réunis sous l’Epic « Grand Domaine Bagnoles-de-l’Orne » (Établissement public à Caractère Industriel et Commercial) afin de développer un ensemble d’animations qui raviront les familles. À côté du tourisme de santé et des bonnes tables qui font depuis longtemps la réputation du lieu, s’inscriront le tourisme du bien-être (Spa…) et les activités sportives à destination de tous (marche nordique, randonnée, parcours découverte, activités nautiques…). Bagnoles-de-l’Orne réunit donc tous les atouts pour intégrer le label « Petite Cité de Caractère », préconisé par le Schéma de développement touristique.

À lire également : « Tourisme : l’esprit nature », pages 14 à 21, dossier de l’Orne Magazine n° 88 – juillet 2012

À voir

Site internet du Comité Départemental du Tourisme (CDT) de l'Orne

La Web TV du CDT de l'Orne

Catégorie :

Share Button