8 septembre 2017

Visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES

Visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES Orne

Depuis 2003, plus de 4 millions d’euros ont été investis par le Département aux formations de santé. Le Conseil départemental de l’Orne a consacré 2 250 000 €, pour la nouvelle école des masseurs-kinésithérapeutes installée sur le pôle universitaire d’Alençon.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Christine Roimier, vice présidente du Conseil départemental de l’Orne, représentant Christophe de Balorre, président du Conseil départemental de l’Orne était présente, ce jeudi 7 septembre, dans les locaux  de l’IFRES (Institut de formation régional en santé) à Alençon et sur le campus de Damigny. Cette visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES était organisée par Jean-Pierre Blouet, Directeur de l’association Pierre Noal et vice-président du Conseil départemental en charge des Affaires Sociales. Il est à l’origine de ce projet d’ampleur représentant un investissement total de 9 M€.

La collectivité départementale accorde, en 2003, une subvention de plus de 400 000 € pour la création d’une école de masseur-kinésithérapeute et une aide au démarrage pour la formation de près de 250 000 €. Propriétaire du site rue Balzac à Alençon, elle le cède à l’IFRES par un bail. Le Département est au rendez-vous pour l’école d’ergothérapie. Il investit près d’1 M€, pour les aménagements intérieurs des locaux. Il accorde également une aide au démarrage pour la formation de 400 000 €. 

Le Département est engagé, depuis longtemps déjà, en faveur de l’implantation des formations en santé dans l’Orne. Son soutien à l’IFRES est historique, à la fois financier et humain.

Le pôle IFRES connaît un vif succès et doit se développer. Les locaux rue Balzac, à Alençon, réhabilités, doivent accueillir les formations en ergothérapie, podologie-pédicurie et psychomotricité tandis que le nouveau bâtiment en fin de construction, sur le campus de Damigny, prendra le plus grand soin des futurs masseurs-kinésithérapeutes. 

Par ailleurs, par souci de mutualisation des ressources, la totalité des étudiants, toutes formations confondues, du pôle IFRES suivront leurs cours magistraux dans les nouveaux locaux sur le campus. Une fois de plus, le Conseil départemental se mobilise. Il investit  2 250 000 € dans ce projet d’ampleur qui vise à la fois la réussite de la jeunesse et l’équilibre de nos territoires. Notre institution de proximité vote, en 2016, une aide au démarrage de la formation de psychomotricité de 165 000 €.

Un indispensable soutien humain du Département de l’Orne

Le Conseil départemental apporte également un soutien humain indispensable au développement des formations en santé de l’IFRES. Alain Lambert, 1er Vice-président du Conseil départemental de l’Orne, a mené bataille pour obtenir l’ouverture de l’école de masseur-kinésithérapeute. Il était alors ministre du Budget. Ce combat, il le poursuit en tant que président du Conseil général pour obtenir la formation en ergothérapie. Dès 2014, il s’engage encore pour obtenir les formations en pédicurie-podologie et en psychomotricité. Un parcours semé d’embûches mais la victoire est au bout du chemin.

Par ailleurs, les élus et les services du Département se sont très fortement mobilisés, prenant part à la naissance d’un pôle de formations en santé performant et connecté aux envies de la jeunesse comme aux besoins de nos territoires. Aussi, la démographie médicale est-elle une priorité inscrite dans la stratégie pour L’Orne au cœur de la Normandie, votée à l’unanimité par l’assemblée départementale en 2015. Un engagement puissant d’autant que la santé n’est pas une compétence obligatoire du Département. Concrètement, déjà 5 PSLA sont ouverts et d’autres sont en cours de création, l’installation des professionnels de santé et l’accompagnement des futurs médecins sont favorisées. Enfin, plus de 500 000 € sont consacrés au Centre 15 et à l’hélicoptère du Samu.

Share Button

Commentaire(s)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.