21 septembre 2017

Visite de chantier au collège Jean Moulin de Gacé

Visite de chantier au collège Jean Moulin de Gacé

La rentrée scolaire s'est déroulée dans de bonnes conditions dans les collèges ornais.

Soyez le 1er à réagir Thème :

Comme tous les ans, l’été a été consacré par les services du Département à l’entretien des établissements scolaires. Au collège Jean Moulin de Gacé, les travaux de réfection des bâtiments sont en voie d’achèvement.

Les travaux de réaménagement de l’ancienne demi-pension du collège Louis Grenier à Coulonges-sur-Sarthe ont commencé. Le collège Georges Brassens d’Ecouché connaitra prochainement des travaux de désamiantage, de mise en conformité et de réfection complète de plusieurs salles de cours. L’aile ouest sera entièrement réhabilitée. Certaines des salles seront agrandies pour être plus fonctionnelles.

Jeudi 21 septembre, Christophe de Balorre, Président du Conseil départemental de l’Orne, a conduit une visite de travaux au collège Jean Moulin de Gacé, en présence de Françoise Moncada, Directrice Académique.

Suite aux attentats, un plan particulier de mise en sécurité des collèges a été engagé l’année dernière. Après la mise en place d’alarmes spécifiques de confinement/évacuation en 2016, le Département a lancé, dès cet été, un plan de sécurisation périmétrique de ses établissements.

Le développement d’Agrilocal 61 dans les cantines de l’Orne se poursuit également en rencontrant un fort succès.

Au Collège Jean Moulin à Gacé

Les travaux de réfection et de mise en conformité du bâtiment internat sont en voie d’achèvement.

Après la construction du nouveau pôle restauration, inauguré le 21 septembre 2015, la réhabilitation du collège Jean Moulin de Gacé s’est poursuivie par une deuxième et dernière tranche de travaux portant sur la réfection des façades des bâtiments externat et internat, la mise en conformité de l’accessibilité des bâtiments et la réfection intérieure des locaux.

L’objectif de ces travaux est d’offrir aux 330 collégiens un établissement plus fonctionnel, répondant aux attentes pédagogiques et aux exigences réglementaires actuelles. Les travaux ont démarré en novembre 2015. Le bâtiment externat a été réceptionné en novembre 2016, le bâtiment internat, livré à la rentrée de septembre 2017. Les travaux de VRD (Voirie Réseaux Divers) s’achèveront en octobre 2017.

Les façades, les châssis et les couvertures des bâtiments externat et internat étaient dans un état de vétusté qui a conduit le Département à engager une réfection complète et globale de ces bâtiments. Ce fut l’occasion de mettre en œuvre une isolation par l’extérieur qui permettra d’améliorer sensiblement l’impact environnemental de l’établissement en réduisant ses consommations énergétiques.

Mise en conformité de l’établissement

L’opération portait également sur la mise en conformité de l’établissement. La construction d’un ascenseur unique, implanté entre les deux bâtiments distants de 20 mètres environ, permet désormais de relier les différents niveaux des deux bâtiments à travers un jeu de passerelles métalliques couvertes et fermées. Un préau reliant les deux bâtiments donne aux collégiens un vaste espace couvert à l’abri des intempéries. L’intégration des passerelles au préau a permis la création d’un grand volume rendu lumineux par l’aménagement de larges parois vitrées. Des sanitaires aux normes « accessibilité » ont été créés à chaque niveau.   

Tous les locaux ont été rénovés. Des pôles ont été déplacés ; la fonctionnalité des espaces et du collège d’une manière générale s’en trouve fortement améliorée. Ainsi, l’infirmerie, la salle des professeurs et une salle de réunion ont été aménagées au rez-de-chaussée de l’externat, en face de la future administration et de l’accueil. Un pôle scientifique regroupant toutes les salles d’enseignement technique a été créé en R+1 de l’externat. Les salles d’enseignement banalisé sont regroupées au R+2. Le bureau de la vie scolaire a une vue directe sur la cour de récréation, le préau, le foyer et la salle de permanence. Les sanitaires des élèves ont été refaits et donnent directement sur la cour de récréation.

Enfin, un plateau sportif est en cours de réalisation sur la plateforme, ayant accueilli les bâtiments provisoires de type modulaire pendant la restructuration de l’externat.

Pratique :

Objectifs des travaux : 

  • Réfection complète des façades des bâtiments externat et internat, remplacement des châssis, isolation thermique par l’extérieur, réfection des étanchéités de toitures-terrasses ;
  • Mise en conformité des bâtiments externat et internat aux règles d’accessibilité, création d’un ascenseur permettant d’offrir l’accès aux personnes à mobilité réduite à tous les niveaux de l’établissement ; amélioration du fonctionnement de l’établissement (regroupement du pôle administration avec l’accueil, la salle des professeurs et l’infirmerie à RDC de l’externat, création d’un pôle scientifique regroupant toutes les salles d’enseignement technique à R+1 de l’externat, regroupement des salles banalisées au R+2) ;
  • Rénovation des espaces intérieurs ;
  • Aménagement d’un plateau sportif. 

Calendrier :

Phase 1 (novembre 2015 - fin octobre 2016) : Rénovation du bâtiment externat, construction de l’ascenseur et du préau ;

Phase 2 (janvier à août 2017) : Rénovation du bâtiment internat ;

Travaux de Voirie Réseaux Divers, plateau sportif : juillet à octobre 2017.

Repère :

Coût estimé de l’opération : 7,9 M€

Au collège Louis Grenier à Coulonges-sur-Sarthe 

Au programme : réhabilitation des espaces de l’ancienne demi-pension, travaux d’isolation thermique et mise en conformité accessibilité du bâtiment externat

Après la construction du nouveau pôle restauration, la réhabilitation du collège Louis Grenier à Coulonges-sur-Sarthe  se poursuit par une deuxième et dernière tranche de travaux qui porte sur le réaménagement des locaux de l’ancienne cuisine et du réfectoire, des travaux d’isolation et la mise en conformité de l’accessibilité du bâtiment externat.

L’objectif de ces travaux pour ce collège est d’offrir aux 290 collégiens un établissement plus fonctionnel, répondant aux attentes pédagogiques. Les travaux ont démarré en novembre 2016 et devraient s’achever au deuxième trimestre 2018. Une première tranche de travaux a été livrée à la rentrée du 24 avril 2017, elle concerne le CDI, le bureau COP et la salle de permanence.

La livraison du nouveau restaurant a permis de libérer des espaces qui étaient occupés par l’ancienne cuisine et le réfectoire. Ces espaces ont été réaménagés afin d’y installer notamment un nouveau CDI et une salle de permanence. Le foyer professeurs sera déplacé et offrira des espaces plus fonctionnels et plus lumineux. Les blocs sanitaires seront entièrement réhabilités et leur accès se fera désormais par la cour, un nouveau préau sera installé dans la cour, un autre préau sera installé à proximité du point de desserte des cars scolaires.

Des travaux d’isolation par l’extérieur de certaines façades permettront d’améliorer le confort thermique des locaux et de réduire les consommations d’énergies. L’opération permettra également de rendre le bâtiment externat accessible aux personnes à mobilité réduite par la construction d’une cage d’ascenseur qui desservira tous les demi-niveaux de l’établissement, par un réaménagement de l’administration et de l’infirmerie, et par la création de WC adaptés aux étages et d’un quai d’accès aux cars scolaires.

Enfin, un couloir sera créé au rez-de-chaussée de l’aile Est du bâtiment, permettant ainsi aux collégiens d’éviter de sortir de l’établissement pour rejoindre les salles qui s’y trouvent. La sécurité et la surveillance seront ainsi grandement améliorées tout en protégeant les collégiens des intempéries lors des interclasses.

Pratique :

Objectifs des travaux :

  • Réaménagement des anciens locaux cuisine / réfectoire ;
  • Transfert de locaux (CDI, permanence, salle des professeurs) pour une meilleure fonctionnalité ;
  • Isolation thermique par l’extérieur de certaines façades.

Calendrier :

  • Démarrage des travaux : novembre 2016 ;
  • Première tranche de travaux livrée en avril 2017 (CDI, bureau COP, salle de permanence) ;
  • Fin des travaux prévue au deuxième trimestre 2018 ;
  • 17 mois de travaux.

Repère :

Coût estimé de l’opération : 2,5 M€

Au Collège Georges Brassens à Ecouché

Le collège Georges Brassens d’Ecouché connaitra prochainement des travaux de désamiantage, de mise en conformité et de réfection complète de plusieurs salles de cours. L’aile ouest sera entièrement réhabilitée. Certaines des salles seront agrandies pour être plus fonctionnelles.

L’opération comprendra également la création d’une extension neuve d’environ 130 m2, qui sera affectée au réfectoire des collégiens partagé avec les élèves du primaire, l’agrandissement et la réorganisation de la laverie, le remplacement de la machine à laver, la création d’un local « vaisselle propre » et l’aménagement de vestiaires pour les agents de cuisine ainsi que la réfection de salles de cours.

L’isolation thermique du collège sera améliorée par le remplacement des châssis extérieurs et la mise en œuvre d’une ventilation mécanique contrôlée. La réfection des étanchéités de toitures-terrasses, l’extension de la cour de récréation et la création au R+1 d’un sanitaire adapté aux personnes à mobilité réduite compléteront cette opération.

Le maître d'œuvre a été désigné en avril 2017. Les études de conception ont démarré et se dérouleront jusqu’à la fin 2017. Les travaux devraient débuter courant 2018 et s’achever mi 2019.

Repère :

Coût estimé de l’opération : 2,6 M€

Travaux de sécurisation des établissements

Après la mise en place d’alarmes de confinement/évacuation en 2016, le Département continue de sécuriser ses collèges.

Les travaux conduits cette année ont commencé à la mi-juin et se termineront courant novembre. Il s’agit essentiellement de travaux de clôture, de mise en place de portails et portillons automatisés et de systèmes de contrôle des entrées /sorties (visiophones).

Repère :

Coût estimé des travaux : 1.2 M €

Entretien et rénovation

Comme chaque année, le Département conduit d’importants chantiers d’entretien de ses bâtiments de collège :

  • Rénovations de logements de fonction dans les collèges Dolto de l’Aigle, Louis       grenier du Mêle/Sarthe-et Emile Chartier de Mortagne au Perche ;
  • Rénovation de façades au collège Henri Delivet de Carrouges ;
  • Entretien de cours  des collèges François Truffaut d’Argentan et Hée Fergant de Vimoutiers- - Travaux d’amélioration des cuisines des collèges Paul Harel de Rémalard, René Goscinny de Céaucé, Balzac d’Alençon et Albert Camus de Tinchebray ;
  • Réfection de portes coupe-feu au collège Yves Montand de Val en Perche ;
  • Travaux d’amélioration des réseaux électriques et des éclairages dans les collèges François Truffaut d’Argentan, René Goscinny de Céaucé, Jean Monnet de Flers et Charles Léandre de la Ferrière aux étangs.

Restauration scolaire : 28 collèges sur 31 adhèrent à Agrilocal 61

Le Département continue d’œuvrer pour la qualité des produits servis dans les restaurations en incitant à l’emploi des produits locaux et bio par l’intermédiaire de la plateforme internet Agrilocal 61 et pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Depuis 2014, le Conseil départemental mène des actions afin de réduire le gaspillage alimentaire dans les collèges. Dix collèges volontaires bénéficient de l’assistance du Département, avec le soutien de l’Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie. Le travail mené avec ces collèges a permis de réduire de 27 % le gaspillage alimentaire. Ces actions vont se poursuivre en 2017-2018.

28 collèges sur 31 adhèrent désormais à la plateforme Agrilocal 61 qui leur permet d’être mis en relation avec des producteurs locaux et les quantités commandées augmentent progressivement. 120 commandes ont été passées par les collèges sur les 6 premiers mois de l’année. Les produits principaux achetés sont les produits laitiers, les viandes et les charcuteries.

Depuis décembre 2014, le Conseil départemental propose Agrilocal61.fr (www.agrilocal61.fr), une plateforme Internet de mise en relation entre producteurs locaux et acheteurs publics ayant une mission de restauration collective (établissements scolaires, hôpitaux, maisons de retraite….).

Simple d’usage et gratuite, elle offre une photographie instantanée des produits disponibles grâce à une base de données, exhaustive, géo-référencée des fournisseurs. En quelques clics, l'acheteur accède à l'offre du territoire et visualise immédiatement sur une carte, l'implantation géographique des producteurs potentiels, sur un périmètre qu'il a lui-même établi (rayon de 10, 20, 30 km...). Chaque producteur peut disposer également d'une page personnelle afin de mettre en valeur ses produits et son entreprise.

Le numérique

Les efforts en faveur du numérique pour l’éducation continuent : 

  • 600 000 € en faveur des équipements numériques pour 2017 ;
  • 344 000 € pour assurer les liaisons internet sécurisées  des collèges ;
  • 58 200 € pour l’espace numérique de travail.

Pour cette rentrée, d’importants chantiers de modernisation des infrastructures sont commencés : nouvel opérateur pour le raccordement des collèges au réseau sécurisé régional, SYVIK, préparation de la consultation pour la création d’un pare-feu mutualisé avec la Région pour protéger les réseaux des établissements, tests pour la mise en place des nouveaux serveurs pédagogiques et de leur supervision.

Le déploiement de l’espace numérique de travail  (ENT), l’éduc de Normandie se poursuivent avec le raccordement des derniers collèges qui n’étaient pas encore pourvus de ce service. 31 établissements sur 31 seront raccordés au 1er janvier 2018. En parallèle, le développement de liaisons à  très haut débit continue.13 collèges ont vu leur liaison haut débit 10 Mo évoluer vers le 20 Mo et 10 autres collèges seront équipés de liaisons 20 Mo fin 2017.

Le mobilier

Des mobiliers et matériels pour améliorer l’environnement des collégiens sont également prévus en 2016.

587 000 € de crédits serviront aux achats annuels de mobiliers, de matériels de restauration très coûteux, de matériels pédagogiques et de matériels d’entretien. De même, le collège Jean Moulin de Gacé, dont la restructuration s’achèvera avant les vacances de Toussaint 2017, sera équipé pour ses nouveaux locaux de mobiliers et de matériels neufs pour un coût estimé de 120 000 € ainsi que le collège Louis Grenier du Mêle/Sarthe en cours de restructuration partielle  pour un coût estimé de 105 000 €.

Les transports scolaires

Attaché à la gestion en proximité des transports scolaires, qui permet de répondre efficacement aux attentes des familles et des élus des communes et intercommunalités, le Conseil départemental a obtenu de la Région la possibilité de continuer à exercer la compétence « transports routiers non urbains et scolaires », transférée des Départements aux Régions en application de la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République). 

Une convention Région/Département est conclue pour cinq ans, avec effet au 1er septembre ; elle confère à la Région Normandie, la définition de la stratégie de transport à l’échelle régionale, la coordination des différents modes de transport et la tarification, et au Département de l’Orne, la mise en œuvre de la politique régionale et la gestion opérationnelle des transports au quotidien.

Chaque jour 15 000 élèves prennent le car dans l’Orne et 280 cars du réseau de transport Cap Orne sillonnent le département.

Le montant de la carte de transports scolaires, quelle que soit la durée d’utilisation,  est de 90 € pour l’année pour les demi-pensionnaires (collégiens, lycéens et élèves de MFR) et 45 € pour les élèves de maternelle, du primaire ainsi que les internes (collégiens, lycéens et élèves de MFR).

Chaque famille ne paye que pour deux enfants au maximum, en prenant en compte les deux plus âgés. La gratuité est accordée :

  • Aux élèves boursiers départementaux ou agricoles de l’Orne, (la fratrie n’est pas prise en compte) ;
  • Aux enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance de l’Orne (ASE61) ;
  • Aux enfants dont les parents sont allocataires du revenu de solidarité active (RSA socle) ;
  • Aux enfants des familles attributaires d'un plan de surendettement délivré par la banque de France.

L’élève doit être en possession de sa carte le jour de la rentrée scolaire et la présenter à chaque montée dans le car.

Les demandes de titre de transport sont possibles durant toute l’année. Modalités sur www.orne.fr (rubrique « Pratique / services en ligne / transports scolaires : inscriptions »).

Repères :

  • Les titres de transport sont envoyés aux familles à partir du 15 août 2017. Il est donc    inutile de les réclamer avant cette date.
  • 15 000 élèves (du primaire au lycée) transportés chaque jour dans l’Orne
  • 2 500 arrêts de cars
  • 900 circuits proposés dans le département
  • 1 195 € = coût moyen par élève transporté
  • 280 cars du réseau Cap Orne 

Pratique :

Rentrée scolaire 2017 : Chiffres clés

Le Conseil départemental de l’Orne est propriétaire de 31 collèges publics.

Il en assure la construction, l’entretien, la rénovation et les frais de fonctionnement et prend en charge l’équipement en mobilier et en matériel informatique.

9981 élèves ont fréquenté les collèges publics en 2016-2017 (2 933 collégiens dans les collèges privés).

Plus d’un million de repas servis dans les collèges publics en 2016-2017.

Malgré un contexte budgétaire contraint, le Conseil départemental continue d’investir de façon importante en faveur de l’éducation : 52 €/habitant investis en 2015 dans le fonctionnement des collèges.

Livre scolaire

L’Orne, des territoires, une histoire : un livre scolaire pour les élèves de sixième

Les élèves de tous les collèges ornais, qui entrent en sixième, recevront des mains de Christophe de Balorre, président du Conseil départemental et des conseillers départementaux un magnifique ouvrage restituant l’histoire et la géographie de notre territoire. L’Orne, des territoires, une histoire  est un livre pédagogique apportant sa touche locale aux programmes des collégiens.

L’Orne des territoires, une histoire a été rédigé par Gérard Bourdin, docteur en Histoire, ancien professeur d’histoire géographie au collège et ancien professeur du service éducatif des Archives, Jean-Marie Foubert, journaliste, féru d’histoire locale et Jean-Pascal Foucher, directeur des Archives et des biens culturels de l’Orne. Ce livre, destiné aux collégiens, est une initiative unique en France.

Repères :

L’Orne, des territoires, une histoire, en vente également au tarif de 15 € dans les librairies, maisons de la presse et principaux lieux touristiques du département, ainsi qu’aux Archives départementales de l’Orne.

Conseil départemental de l’Orne : Direction des archives et des biens culturels – 8 avenue de Basingstoke – 61 017 Alençon Cedex. Tél : 02 33 81 23 02. E-mail : archives [at] orne [dot] fr

Share Button

Commentaire(s)

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.