Le mardi 11 novembre prochain (jour férié), les cars du réseau CAP'ORNE circuleront le lundi 10 novembre aux horaires habituels. Le mercredi matin 12 novembre, les cars circuleront aux horaires d’un lundi matin.Fermer

Rivières

RivièreLe département de l’Orne est traversé par plus de 4000 km de cours d’eau. Situé en tête de bassins versants, de nombreuses rivières et fleuves y prennent leurs sources, l’Orne et la Sarthe notamment.

Par ailleurs, 1/3 des Ornais sont alimentés en eau potable par des prélèvements dans le milieu, la qualité de nos rivières est donc un enjeu majeur dans notre département.

Suivre la qualité de l’eau et des rivières

Au total, 73 sites de prélèvements, permettant de caractériser la qualité de nos rivières et fleuves, sont recensés dans le département de l’Orne. 17 de ces sites sont suivis par les services du Conseil général de l’Orne (SATTEMA).

Des synthèses pluriannuelles sont réalisées pour identifier l’état des cours d’eau.

Le Conseil général a mis en place également des stations hydrométriques afin de pouvoir le débit de certaines rivières. Enfin, des mesures sur la biologie des cours d’eau sont également réalisées.

Malgré la présence plus ou moins marquée de nitrates et pesticides, le département de l’Orne a encore la chance de posséder quelques bassins préservés.

Soutenir les programmes de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques

Le Conseil général attribue aux collectivités locales des subventions pour la restauration et l’entretien des rivières, la réalisation des réseaux de collecte des eaux usées et des stations d’épuration, la mise en place d’unités de production d’eau potable.

Mobiliser les Ornais à lutter contre la pollution de l'eau

Le Conseil général informe et forme les utilisateurs de produits phytosanitaires : en priorité les collectivités locales situées sur un bassin versant de prise d'eau en rivière, ou situées dans un périmètre de protection de captage d'eau potable existant, ou à venir.

Des actions transversales au sein du Conseil général de l’Orne

Le bureau des Espaces Verts n’utilise plus depuis 2008 de produits phytosanitaires et réalise une partie des amendements organiques par le compostage des déchets verts. Les Agences routières d’infrastructures départementales sont toutes également dans une démarche de non-utilisation des pesticides.
Le bureau de l’Environnement participe également à l’amélioration de la qualité des cours d’eau de par ses actions au sein des terrains compensatoire des autoroutes A28 et A88, des sites NATURA 2000 et de sa gestion des espaces naturels sensibles.
Le service Grands travaux routiers fait réaliser, lors d’établissement de busages ou de ponts, des aménagements pour permettre une libre circulation biologique et sédimentaire.

Un exemple, le Sarthon

Le Conseil général a décidé dans le cadre de sa politique environnementale et de sécurité routière de reconstruire ou de réhabiliter sept ouvrages départementaux. Cette décision fait suite à une sollicitation du Parc Naturel Régional Normandie-Maine (PNRNM) pour le rétablissement de la continuité écologique sur le bassin versant du Sarthon.

Le montant des travaux s’élève à 162 256,08 € HT. Ce projet a été financé par l’agence de l’eau Loire-Bretagne à hauteur de 81 128,04 € HT (50 %), à hauteur de 36 000 € HT par l’Union européenne (FEDER Plan Loire Grandeur nature) (22 %) et le Conseil général pour 45 128,04 € HT (28 %).

Avant travaux

Après travaux

Afin d'évaluer l'incidence de ce projet, un suivi piscicole a été réalisé. Les résultats montrent une densité de poissons, essentiellement truitelles, cinq fois supérieure à celle qui était observée avant travaux, et une recolonisation rapide (8 mois) à l'amont de l'ouvrage ré-aménagé.

Résultats piscicoles.

Les dernières actualités

24/09/2014

Un nouvel espace naturel inauguré dans le Perche

Le 20 septembre 2014 a eu lieu l’inauguration de l’Espace naturel sensible (ENS) « Vallées et Marais » de Bretoncelles. Situé au coeur du Parc naturel régional du Perche, le site de 13 ha est composé d’une mosaïque de lieux humides, prairies, roselières et bois marécageux d’une grande richesse écologique.

22/09/2014

L’électromobilité en autopartage à Tinchebray

L’électromobilité en autopartage à Tinchebray

Inaugurée par Alain Lambert, président du Conseil général de l’Orne, Jean-Christophe Moraud, préfet de l’Orne et Jérome Nury, maire de Tinchebray, l’opération autofree a rappelé l’engagement dynamique en matière de développement durable du Conseil général qui a apporté son soutien financier à cette démarche.