Le département est propriétaire des collèges, les communes des écoles primaires et le Conseil régional des lycées. Dans l’Orne, le département a pour ambition d’offrir aux collégiens et aux équipes enseignantes les meilleures conditions de travail possibles, en phase avec les besoins pédagogiques et la société actuelle. A ce titre, il assure la construction, l’entretien, la rénovation, les frais de fonctionnement des 31 collèges publics ornais sur les 44 collèges du département.

Une politique de modernisation

En 2010, il a lancé un vaste plan de modernisation des établissements ornais (10,6 M€ par an pendant 5 ans) avec cinq établissements prioritaires :

  • Sévigné à Flers
  • Gaston Lefavrais à Putanges-Pont-Ecrepin
  • René Cassin à Athis-de-l’Orne
  • André Collet à Moulins-La-Marche
  • Paul Harel à Rémalard.

Des formations variées

Dans l’Orne, le département souhaite que chaque élève trouve, à proximité de son domicile, une solution d’enseignement adaptée à sa situation et ses objectifs. Ainsi les collèges ornais disposent d’un certain nombre de classes spécifiques :

  • sport
  • Classe à Horaires Aménagés Musique (CHAM)
  • européennes
  • bi-langues
  • technologiques
  • Sections d’Enseignement Général Professionnel et Adapté (SEGPA)
  • Unités Localisées pour l'Intégration Scolaire (ULIS) pour les élèves en difficulté scolaire ou handicapés.

Des collèges orientés nouvelles technologies

Au niveau équipement, le département a fait de l'informatique au collège une priorité. L'Orne figure parmi les départements français les mieux équipés avec un peu plus de 3,31 élèves par poste informatique (moyenne nationale : 5,6 élèves par poste). Les collèges commencent également à être dotés en tableaux numériques interactifs.

L-Éduc de Normandie : un espace numérique de travail pour 213 établissement bas-normands

Le département a mis en place un Espace Numérique de Travail (ENT) scolaire regroupant écoles, collèges et lycées avec les autres collectivités locales bas-normandes. Cinq collèges et quatre lycées du département bénéficient des services de l'ENT. Le Département aide aussi financièrement les établissements privés sous contrat avec l’Etat à s’informatiser. Visiter le site de l-Éduc de Normandie.

Des aides

Le département offre l’accès à l’éducation à tous : il prend en charge le coût des transports scolaires des collégiens (17 000 élèves utilisent chaque jour ce service du département) et accorde des bourses d’études aux collégiens et aux étudiants pour alléger les frais de scolarité, selon le niveau des revenus des parents.

Un pôle Universitaire spécialisé

Parce que l’Orne sait retenir et attirer les jeunes sur son territoire, le Département s’implique activement dans la vie et l’expansion du pôle universitaire d’Alençon-Damigny. Il a pour ambition de proposer un enseignement supérieur original, de qualité et porteur de réussite pour les Ornais. Sur ce site universitaire, on trouve :

  • un Institut Universitaire de Technologie (IUT)
  • l’Institut Supérieur de Formation (ISF)
  • l’Institut Supérieur de Plasturgie d'Alençon (ISPA)
  • l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM)
  • une antenne universitaire de droit ainsi que des licences professionnelles (métiers du notariat et de l’administration territoriale).

Sur le reste du département, 24 établissements d’enseignement supérieur accueillent aujourd’hui 4 000 étudiants et proposent des filières de formation dans tous les domaines professionnels. Un chiffre en constante augmentation, bon indicateur pour l’avenir démographique du département.

Le rendez-vous de l'orientation

Pour promouvoir toutes ces formations dans l’Orne, le Forum des formations supérieures dans l’Orne a lieu tous les ans. Le département est soucieux d’orienter les jeunes vers l’enseignement supérieur (que ce soit dans les filières classiques ou en alternance) afin qu’ils disposent des meilleures bases possibles pour entrer dans le monde du travail.

Les dernières actualités

29/05/2017

Montée en débit de l’Internet à Coulonges-les-Sablons

Montée en débit de l’Internet à Coulonges-les-Sablons

La montée en débit de l’Internet se poursuit dans le département. Après, Igé en février, Couterne, La Roche-Mabile, Saint-Cornier-des-Landes, Occagnes, Sainte-Honorine-la-Guillaume, Fresnay-le-Samson en mars, Ménil-Erreux en avril, Le Mage, La Lande-sur-Eure, Durcet et Saint-Hilaire-de-Briouze en mai, Jean-Michel Bouvier, vice-président du Conseil départemental, représentant Christophe de Balorre, président du Conseil départemental, a inauguré lundi après-midi, le raccordement à la fibre optique des deux sous-répartiteurs de Coulonges-les-Sablons. Ces 2 nouvelles opérations permettent d’améliorer le débit Internet de 140 foyers.

24/05/2017

Amélioration du réseau mobile dans le bourg de Saint-Denis-sur-Sarthon.

Amélioration du réseau mobile dans le bourg de Saint-Denis-sur-Sarthon.

Accueilli par Michel Julien, Maire de Saint-Denis-sur-Sarthon, Alain Lambert, ancien Ministre, 1er vice-président du Conseil départemental de l’Orne, représentant Christophe de Balorre, président, s’est rendu ce mercredi 24 mai vérifier les premières installations expérimentales Femtocell dans le bourg pour une meilleure couverture en téléphonie mobile.