Les politiques sociales du logement

Le Programme Départemental d’Insertion par l’Hébergement et le Logement (PDIHL)

Pour aider les personnes défavorisées à se loger, le département a mis en place le PDIHL. Son objectif est de renforcer la complémentarité entre l’hébergement et le logement.

  • Il identifie les parcours antérieurs des personnes accueillies dans le dispositif de premier accueil afin de développer les articulations avec les partenaires et les autres dispositifs
  • Il met en place un service intégré de l’accueil et de l’orientation pour l’urgence et l’insertion
  • Il améliore les coopérations et coordinations avec les bailleurs
  • Il renforce l’accompagnement des personnes sortant du dispositif Accueil Hébergement Insertion (AHI) vers l’accès au logement autonome
  • Il expérimente l’auto-réhabilitation des logements en direction des personnes bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA)
  • Il développe une offre de logements adaptés pour les séniors et / ou personnes handicapées pouvant vivre de façon autonome qu’elles soient locataires ou propriétaires occupants
  • Il accueille et accompagne des auteurs de violences intrafamiliales
  • Il adapte l’offre de logement aux jeunes en voie d’insertion professionnelle et de formation
  • Il favorise le développement de l’offre alternative aux aires d’accueil des gens du voyage obligatoires et met en place une animation territoriale permettant l’harmonisation des pratiques de gestion.

La charte de prévention des expulsions locatives

logement social à Tourouvre

Perdre son logement est un facteur souvent déterminant d’exclusion et de rupture sociale. Aussi, la recherche et la mise en œuvre de solutions, dans le respect des droits et obligations des locataires et des propriétaires, s’avèrent indispensables à chacun des stades de la procédure conduisant du constat de l’impayé de loyer à l’expulsion. Pour atteindre ces objectifs, le département se mobilise et met en œuvre des actions avec ses partenaires.

La finalité de la charte de prévention des expulsions locatives est de trouver une solution adaptée pour les locataires qui, à un stade ou à un autre de la procédure, ont attesté de leur bonne foi en apportant la preuve de leur bonne volonté à collaborer au règlement de leur situation (rencontres avec les services sociaux, les bailleurs, les services de l’Etat) ou en participant dans la mesure de leurs moyens à la résolution de leurs difficultés (règlement des impayés, comportement responsable).

Le schéma départemental d’accueil des gens du voyage

Fin 2010, le département adoptait son nouveau schéma départemental d'accueil des gens du voyage pour les années 2010-2016. Il prévoit un renforcement de l'accompagnement social des familles dans le cadre du Programme Départemental d'Insertion (PDI). Trois orientations sont proposées : l'accès aux droits à la santé, l'insertion sociale et professionnelle, la scolarisation et l'accompagnement scolaire.

Pour la partie habitat, ce nouveau plan propose la création d'aires de petit passage dans les secteurs identifiés, sur la base du volontariat des communes. A ce jour, des aires d'accueil des gens du voyage existent à Argentan (36 places), Flers (44 places), L'Aigle (40 places). L'aire de la Ferté-Macé est en cours de réalisation.

Les dernières actualités

22/09/2017

« Vieillir, la belle affaire » pour les seniors et leur entourage

« Vieillir, la belle affaire » pour les seniors et leur entourage

Le Conseil départemental de l’Orne propose à nouveau lundi 2 octobre « Vieillir la belle affaire » un rendez-vous original pour les seniors. Ce spectacle-débat ouvrira ‘‘La semaine bleue’’ de la ville d’Argentan. L’objectif ? Dédramatiser le vieillissement et présenter aux familles et aux personnes âgées les services et possibilités qui existent dans le département lorsque l’on est confronté au vieillissement ou à la perte d’autonomie. Cette rencontre, ouverte à tous, se veut informative et conviviale sur un sujet qui concerne tout le monde : la perte d’autonomie et les difficultés rencontrées lors du vieillissement.

08/09/2017

Visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES Orne

Visite de chantier de l’agrandissement du Pôle IFRES

Depuis 2003, plus de 4 millions d’euros ont été investis par le Département aux formations de santé. Le Conseil départemental de l’Orne a consacré 2 250 000 €, pour la nouvelle école des masseurs-kinésithérapeutes installée sur le pôle universitaire d’Alençon.