Ecomusée du Perche

Ecomusée du PercheL’écomusée du Perche est entièrement dédié à la vie rurale et aux arts et traditions populaires du XIXè au XXè siècle.

Transmettre les savoir-faire agricoles

Créé en 1972, l'écomusée présente les métiers traditionnels de la forêt, de la terre et de l’élevage, un savoir-faire architectural et artisanal, un imaginaire extrêmement nourri et une sociabilité paysanne propre au Perche. Transmettre aux nouvelles générations la mémoire du mode de vie de leurs ancêtres et transférer des savoir-faire du passé au monde contemporain.

L'exposition permanente présente des reconstitutions d'ateliers d'artisans et les principales activités du monde rural jusqu'aux années 1960 : chanvre, cultures des grains, cidriculture, métiers liés aux transports hippomobiles, activités forestières et bocagères, arts du feu...

Des animations toute l'année

Chaque année, un programme très fourni d'expositions et d'animations thématiques permet de découvrir toutes les facettes de la vie rurale : ateliers d'apiculture, restauration traditionnelle (badigeon, mortier de chaux), cuisson au four à pain... Le programme séduit près de 20 000 visiteurs chaque année dont plus de 4 000 scolaires : le signe d’un intérêt renouvelé des Français pour leurs racines rurales.

Avant l'écomusée

L’écomusée du Perche se trouve dans l’ancien prieuré de Sainte-Gauburge, à Saint-Cyr-la-Rosière (XIII-XVIIIè siècles). Les bâtiments conventuels et agricoles ont été vendus en tant que Bien National à la Révolution. L'exploitation agricole a fonctionné jusqu'en 1993. Monde agricole et monde spirituel se donnent rendez-vous dans un paysage percheron de grande qualité. Le prieuré, ancienne dépendance de l'abbaye royale de Saint-Denis-en-France offre une architecture très riche: le décor sculpté de l'église, les cheminées historiées du Prieur et les salles voûtées du logis des Moines.

Les dernières actualités

22/09/2017

Vernissage de l'exposition sur la Colonie pénitentiaire de La Trappe

Vernissage de l'exposition sur la Colonie pénitentiaire de La Trappe

Les Archives départementales de l’Orne, service du Conseil départemental, présentent jusqu’au 3 décembre une exposition de documents relatant l’histoire de la colonie pénitentiaire de La Trappe, dans l’Orne, qui fonctionna de 1854 à 1880 sur les mêmes principes que la colonie de l’île du Levant. Le vernissage de cette exposition s’est déroulé jeudi 21 septembre aux Archives départementales, en présence de Christine Roimier, vice-présidente du Conseil départemental, représentant Christophe de Balorre, président et Jean Lebrun, journaliste et écrivain, invité pour la conférence sur la colonie de La Trappe, donnée le même jour à l’Hôtel du Département.

21/09/2017

Visite de chantier au collège Jean Moulin de Gacé

Visite de chantier au collège Jean Moulin de Gacé

La rentrée scolaire s'est déroulée dans de bonnes conditions dans les collèges ornais.