Le Haras national du Pin

Le Versailles du cheval

Le Haras national du PinLe Haras national du Pin naît en 1715 de la volonté de Louis XIV de créer un « Versailles du cheval ». Lieu d’élevage et de reproduction des étalons royaux, le domaine de 1200 hectares s’organise autour d’une cour d’honneur, de vastes écuries, de larges allées dessinées par un élève de Le Nôtre et d’un château de style « Grand siècle ».

L'élevage au cœur de son activité

Le Haras national du Pin, le plus ancien des 23 dépôts du Ministère de l’Agriculture, est toujours le symbole de l’excellence française en matière d’élevage. La reproduction et le dressage de 11 races de chevaux, du pur-sang anglais jusqu’au Percheron.

Le Haras national du Pin propose également des visites guidées, des courses et des concours hippiques, de renommée internationale, qui attirent chaque année plus de 70 000 visiteurs. Ne pas manquer les "Jeudis du Pin" de juin à septembre, représentation commentée d'étalons et d'attelages dans la cour d'honneur du Haras.

Le Haras national du Pin s'est doté d'un nouvel équipement touristique comprenant un espace d'accueil-café-boutique et un parcours découverte du monde du cheval. Ce parcours présente différents thèmes comme l'anatomie du cheval, les races, la reproduction, le travail des hommes et aussi l'histoire du Haras du Pin et la filière cheval en Normandie.

Les dernières actualités

23/11/2017

Pas dans la dentelle

starTech 61 et Pas dans la dentelle proposent une exposition éphémère consacrée aux artistes alençonnais, du 1er décembre au 5 janvier

starTech61, pépinière et incubateur de projets numériques et de start-up et Pas dans la dentelle, Galerie d’art virtuelle, accueilleront une exposition éphémère ArTech61 dédiée aux œuvres de onze artistes alençonnais.

25/10/2017

RezzO 61 : Découvrez la programmation culturelle de novembre 2017

RezzO 61 : Découvrez la programmation culturelle de novembre 2017

La programmation culturelle 2017-2018 du Conseil départemental de l’Orne est dynamisée par à la mise en réseau des acteurs de terrain. Une approche fidèle à l’action de l’Office départemental de la culture, désormais déployé au sein du service culturel du Département. Cette démarche collective et sa programmation s’affichent maintenant sous une nouvelle marque : RezzO 61.