Chantal Thomass

Chantal Thomass

Créatrice de mode

La célèbre créatrice de mode, fondatrice de sa propre marque de lingerie, a découvert l’Orne voilà plus de quinze ans. Après une maison dans le village de La Perrière, Chantal Thomass a élu résidence à Mortagne-au-Perche. Pour son plus grand bonheur !

Son bonheur est dans le Perche

Elle habite Paris, sillonne le monde mais c’est dans l’Orne qu’elle aime se reposer, « tout de suite séduite par la campagne magnifique, si près de Paris. Les gens sont très gentils, je m’y sens très bien, sans avoir l’impression d’être « La » Parisienne. » Tout commence voilà plus de quinze ans. « Je me souviens d’une balade avec mes deux enfants. J’ai regardé les maisons à acheter sans trouver mon bonheur. » C’est finalement à La Perrière, en parcourant la route de la Dentelle, qu’elle l’approchera.

« Un village charmant où il y avait, à l’époque, un petit musée du filet. Là, une maison m’a tapé dans l’œil. »

Déception : elle n’est pas à vendre, seulement à louer. L’affaire se conclut quand même. « Tous les ans, je faisais une proposition d’achat. » Sans succès. L’histoire durera plusieurs années avant de repartir en quête du bien immobilier idéal. Cette fois, ça y est, la locataire devient propriétaire d’une maison à… Mortagne-au-Perche. « J’habite à la fois dans la ville mais avec une vue sur la campagne. C’est magnifique ! »

Née en région parisienne, Chantal Thomass a débuté très jeune dans l’univers de la mode. A 19 ans, elle monte une petite entreprise qu’elle dirige pendant quinze ans avant de s’associer à des Japonais. Ces derniers finiront par la priver, commercialement, de porter son propre nom, qu’elle finira par racheter grâce à des fonds américains. Très vite, elle fera entrer la lingerie dans le vêtement de mode à part entière. La preuve, les dessous féminins ont aussi leurs collections, avec deux présentations par an.

Le rituel du marché du samedi matin

L’Orne fait désormais partie de la vie de Chantal Thomass. Quelques semaines l’été et les week-ends dès que possible. « Avant, j’avais une maison au Cap Ferret. Pour y aller, il fallait organiser le voyage, le prévoir. Là, dans l’Orne, c’est pratique et facile. » La maison de Mortagne est devenue au fil du temps une véritable maison de famille. Sans oublier les amis. « Ils sont nombreux tout autour. J’ai du mal à rester deux jours sans bouger, à ne pas aller visiter les uns ou les autres. »

La créatrice de lingerie qu’elle est à part entière depuis dix ans ne reste pas inactive dans sa région d’adoption. Elle aime décorer sa maison, « j’adore, j’ai fait beaucoup, beaucoup de travaux et tout conçu à l’intérieur », et fréquenter assidûment les foires aux greniers, « je ne m’en lasse pas ». Le travail est laissé à Paris. « Ici, je me vide la tête, je pense à autre chose. J’ai besoin de silence. Le calme me repose. »

Parmi les petits plaisirs ornais de Chantal Thomass, celui du marché du samedi matin à Mortagne-au-Perche est devenu un rituel. Les produits frais pour consommer sur place ou pour ramener à Paris font l’objet d’une recherche méticuleuse à travers les étals, auprès des petits producteurs locaux. A l’issue de cette quête, le rendez-vous est désormais fixe. Ses amis le savent, Chantal Thomass fait table ouverte pour un apéritif. « J’aime bien cuisiner. Ici, à Mortagne, pas à Paris. » Un moment que l’on imagine délicieux, où l’on parle de l’Orne, de ses petits coins merveilleux et des prochains vides greniers…

La marraine du Cercle des Ornais de Paris

Le Cercle des Ornais de Paris a pour but de réunir les Ornais d’origine et les Ornais de cœur, qui travaillent à Paris.

« L’Orne est une source incommensurable de richesses », aime à souligner Alain Lambert. Ce nouveau cercle a pour principal dessein de constituer un véritable réseau d’ambassadeurs, d’influence et d’excellence.

Pour sa première réunion, le 28 septembre dernier, Chantal Thomass a accepté d’en être la première marraine.

Le célèbre cuisinier, comme il aime à se présenter, Pierre Gagnaire, était l’autre parrain de ce tout nouveau rendez-vous.

Site officiel de Chantal Thomass