Aller au contenu principal

Le schéma départemental des enseignements et des pratiques artistiques (SDEPA)

Un nouveau Schéma départemental des enseignements et des pratiques artistiques (SDEPA) vient d’être adopté pour la période 2022-2026. Ce texte est le fruit d’un travail collaboratif d’une année, ayant réuni des responsables de conservatoires, écoles de musique, centres socio-culturels, élus et experts, autour d’un même objectif : faciliter l’accès aux pratiques artistiques sur le département.

Compétence obligatoire des départements, le SDEPA est un outil d’aménagement culturel favorisant l’accès du plus grand nombre à un enseignement artistique diversifié, de qualité et de proximité.

Le SDEPA de l’Orne réunit des structures d’enseignement artistique très diverses (Conservatoires, écoles de musique, MJC, centre socio-culturels..), rassemblant 3 600 élèves autour de cinq domaines artistiques : la musique, la danse, le théâtre, les arts du cirque et les arts plastiques. 

Le SDEPA 2022-2026 est consultable ci-dessous :

Champs d’actions du Département

  • Soutien financier (fonctionnement et investissement) ;
  • Co-financement d’un plan de formation professionnelle continue ;
  • Soutien aux initiatives pédagogiques et accompagnement de projets ;
  • Mise à disposition de ressources (partothèque, fonds spécialisé, actualités) ;
  • Animation et développement d’une dynamique collaborative.

Nouveauté : Des priorités à l’échelle départementale

  • Proposer une démarche d’adhésion au schéma, basé sur une charte ;
  • Etablir des objectifs spécifiques à chaque structure, en fonction de leur taille, de leurs moyens et de leurs évolutions potentielles ;
  • Associer les élus des territoires dans la structuration du réseau ;
  • Prendre en compte les enjeux liés à l’éducation artistique et culturelle (EAC), à l’accessibilité et à l’inclusion de tous les publics ;
  • Amorcer un diagnostic de territoire concernant l’enseignement des spécialités sous représentées (cirque, danse et arts plastiques);
  • Faciliter l’accès à la pratique artistique en amateur.

Le budget consacré à ce nouveau schéma est de 372 500 €.

Vous pouvez également consulter la rubrique Aides.

Haut de page